L’analyse comparative ou Benchmarking est un processus compliqué que beaucoup de grandes entreprises utilisent pour perfectionner leurs meilleures pratiques et dépasser la concurrence. Toutefois, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas utiliser l’analyse comparative pour votre petite entreprise.

Qu’est-ce que le benchmarking? J’y y reviendrons un peu plus tard, mais pour le moment, je voudrais vous présenter la situation.

Disons que vous êtes une boutique en ligne de prêt à porter et d’accessoires de mode féminine. Vous savez comment identifier les tendances et avoir les produits que recherche vos clients.

Vous proposez régulièrement de nouvelles collections, publiez des catalogues sur les tendances actuelles et entretenez un blog de conseils de mode. Les ventes ont été relativement stables au cours des 12 derniers mois, mais votre croissance n’a pas été aussi rapide que vous le souhaitiez.

Peut-être que vos ventes ont stagné. Peut-être avez-vous déjà atteint le potentiel maximum de votre public cible.

Quoi qu’il en soit, il est temps de changer les choses.

Si vous souhaitez maximiser vos revenus et la notoriété de votre marque, vous devez effectuer une analyse comparative pour déterminer ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et ce que font vos concurrents.

Cela semble assez simple, mais vous avez besoin d’une stratégie claire et exploitable si vous souhaitez que l’analyse comparative produise des résultats positifs. C’est ce que je vais vous aider à atteindre aujourd’hui.

Qu’est-ce que le benchmarking?

Le Benchmarking est le processus permettant de déterminer les meilleurs processus, stratégies et techniques permettant d’atteindre les objectifs de votre entreprise.

Cela semble assez simple, non? Vous essayez simplement de créer la meilleure entreprise possible.

Le problème est que vous avez parfois besoin de données externes pour mesurer le succès. Votre activité est peut être plus rentable qu’il ya six mois, mais est-elle suffisamment rentable pour tenir tête à vos concurrents?

Je parlerais de l’analyse de la concurrence plus tard, mais gardez à l’esprit que vous devez garder un œil sur vos concurrents à tout moment. Si vous ne le faites pas, ils peuvent facilement voler vos clients et vos profits.

Avec l’analyse comparative, vous voulez commencer par vos principales faiblesses.

Avez-vous du mal avec la génération de leads? Avez-vous eu du mal à fidéliser vos clients? Recevez-vous des plaintes concernant la qualité de vos produits ?

Parfois, il est difficile de voir votre entreprise de manière objective. Si vous avez besoin de l’aide d’une tierce partie, faites-le.

Cependant, l’important est de trouver des moyens d’améliorer votre entreprise. C’est peut-être le service client, la tarification, la publicité, le marketing ou autre chose.

Une fois que vous avez identifié votre premier point central à analyser, déterminez le fonctionnement de votre processus actuel. Par exemple, en matière de marketing, peut-être vous concentrer vous sur les blogs, les médias sociaux et le référencement organique.

Depuis que vous avez découvert que votre stratégie de marketing n’a pas donné les résultats escomptés, vous devez maintenant trouver un moyen d’améliorer votre processus pour le rendre plus efficace.

Peut-être avez-vous besoin d’ajouter le marketing par email à votre répertoire. Ce n’est qu’une possibilité. Le benchmarking vous aidera à trouver d’autres solutions possibles.

Ce sont là les bases du benchmarking, mais nous allons entrer encore plus dans les détails afin que vous compreniez pourquoi le benchmarking est important, comment vous pouvez l’utiliser de manière stratégique et ce que d’autres entreprises comme la vôtre ont réalisée grâce au benchmarking.

Pourquoi le benchmarking est-il importante pour votre activité ?

Pensez au benchmarking comme à un rapport, un guide et une comparaison de la concurrence, le tout rassemblé. L’analyse comparative peut vous dire ce que vous ne faites pas aussi bien que vous le pourriez avec vos affaires et vous aider à découvrir des moyens de vous améliorer.

Si vous souhaitez vous procurer une part importante des parts de marchés, vous devez utiliser tous les outils à votre disposition pour transformer votre entreprise en une véritable usine à productivité. Sinon, vos concurrents le feront à votre place.

En outre, étant donné que votre entreprise ne fait probablement pas partie du CAC40, l’analyse comparative ne prendra pas autant de temps, d’énergie et d’argent. Vous avez moins de facteurs à prendre en compte pour que le processus avance beaucoup plus rapidement.

Si vous ne savez pas pourquoi l’analyse comparative sera bénéfique pour votre entreprise, songez à vos derniers mois de ventes. Et si vous pouviez les augmenter considérablement? Est-ce que cela ferait du benchmarking un obstacle à surmonter?

Vous pouvez obtenir un avantage concurrentiel remarquable si vous êtes en mesure de comprendre vos concurrents ainsi que des entreprises comme la vôtre extérieures à votre secteur et de déterminer ce qu’elles font mieux que vous.

Cependant, il ne s’agit pas de copier votre concurrence. Vous souhaitez plutôt surpasser vos concurrents grâce à de meilleurs processus et politiques internes.

Peut-être que vous dirigez votre entreprise par vous-même. C’est très bien. Vous avez toujours des protocoles spécifiques à suivre en matière de marketing, de vente, de service à la clientèle, de création de produit, etc.

A quels concurrents devriez-vous vous comparer?

La première étape de l’analyse comparative consiste à définir d’autres entreprises pour vous permettre de vous mesurer. Pensez à ces autres entreprises comme des critères. Ils offrent les mesures dans les données que vous souhaitez dépasser.

Commencez avec d’autres professionnels au sein de votre secteur. Ils n’ont pas à proposer des produits qui soient exactement comme les vôtres, mais ils doivent être similaire.

Ensuite, aventurez-vous au-delà de votre secteur d’activité et recherchez d’autres entreprises dont la taille et le chiffre d’affaires sont similaires aux vôtres. Ils peuvent fonctionner de manière complètement différente, mais ils peuvent toujours vous apprendre à améliorer vos processus, vos techniques de marketing, vos méthodes de génération de revenus, etc.

Une fois que vous avez trouvé des concurrents avec lesquels vous pouvez comparer votre propre entreprise, effectuez autant de recherches que possible sur ces entreprises. Découvrez comment ils ciblent des clients potentiels, gèrent le service client et servent autrement leur public cible.

Vous découvrirez peut-être qu’une ou plusieurs des entreprises que vous avez choisies ne constituent pas une référence raisonnable pour votre entreprise. Ce n’est pas gràve.

Supprimez simplement ces entreprises de votre étude comparative et choisissez d’autres entreprises pour les remplacer. Vous ne voulez pas dépenser temps et énergie sur un projet qui ne produira pas de données exploitables.

Quels sont les avantages du benchmarking?

Les avantages du benchmarking sont très divers. Si vous effectuez une petite recherche, vous constaterez que certaines des plus grandes marques au monde utilisent des analyses comparatives pour améliorer leurs activités et trouver de nouveaux moyens de résoudre de vieux problèmes.

Tout d’abord, l’analyse comparative est un processus totalement objectif. Vous évaluez des données et d’autres informations critiques pour déterminer comment vous vous situez par rapport à vos concurrents.

Vous êtes passionné pour votre entreprise, ce qui signifie que vous pourriez laisser votre opinion subjective influencer vos décisions. L’analyse comparative supprime la subjectivité et vous permet d’aborder les problèmes de manière logique.

Vous pouvez également utiliser l’analyse comparative pour trouver de nouvelles opportunités. Au cours de vos recherches, vous constaterez peut-être que vos concurrents ou d’autres partenaires utilisent des stratégies que vous n’avez jamais envisagées.

Cela arrive à toutes les entreprises. Vous ne pouvez pas toujours penser à toutes les solutions possibles à un problème ou à une technique pour atteindre un objectif.

Vous avez peut-être également émis des hypothèses sur votre entreprise. L’analyse comparative vous permet de valider ou d’invalider ces hypothèses.

De toute évidence, vous préférez valider une hypothèse et savoir que vous avez raison. Cela pourrait arriver. Mais même si vous découvrez que votre hypothèse était incorrecte, vous avez maintenant un moyen de corriger le problème.

À la fin de votre processus d’analyse comparative, vous aurez découvert de nouvelles façons d’approcher une entreprise et de fixer des objectifs pour l’avenir. C’est un avantage puissant sur vos concurrents.

Une fois que vous avez défini ces objectifs, vous pouvez les atteindre de manière proactive.

Chaque entreprise a besoin d’attentes en matière de performance. Dans les grandes entreprises, par exemple, les dirigeants définissent les attentes de performance de leurs employés.

Si vous travaillez seul, vous devez définir vos attentes en matière de performances. Combien de nouveaux produits souhaitez-vous commercialiser au cours des 12 prochains mois? Combien de revenus voulez-vous générer au cours des quatre prochaines années?

Le benchmarking peut vous aider à déterminer quelles sont les attentes raisonnables afin que vous puissiez entreprendre de les satisfaire.

Quel est le rapport entre le benchmarking et la recherche sur la concurrence?

Le benchmarking et la recherche de concurrents sont souvent mal comprises. Il s’agit en réalité de deux manières différentes d’aborder les problèmes au sein d’une entreprise, mais le benchmarking offre plusieurs avantages évidents par rapport à la recherche de concurrents.

D’une part, l’analyse comparative est axée sur l’avenir. Ce n’est pas un moyen de trouver une solution rapide à un problème temporaire. Vous recherchez des stratégies à long terme pour aider votre entreprise à se développer.

Pendant la recherche concurrentielle, il est possible que vous montriez comment reproduire l’approche de votre concurrence, mais cela ne vous aidera pas à surpasser leurs résultats. En outre, la recherche des concurrents implique généralement d’espionner les concurrents et de formuler des hypothèses sur leurs approches de certains problèmes ou solutions. L’analyse comparative adopte l’approche inverse.

Vous recherchez des entreprises et des personnes qui ont obtenu le type de résultats que vous souhaitez rendre possibles pour votre entreprise. C’est pourquoi il est utile de rechercher des concurrents indirects, car vous souhaiterez peut-être les contacter directement.

Lors d’une étude d’analyse comparative, vous pouvez lire des études de cas et des articles rédigés par les entreprises qui ont défini les critères que vous souhaitez imiter. Ce n’est pas une opération secrète – c’est un moyen de faire passer votre entreprise au niveau supérieur.

Quel est le processus du benchmarking?

Le processus de benchmarking peut varier en fonction de vos objectifs spécifiques et de la taille de votre entreprise. Une société du CAC40, par exemple, pourrait passer des années à analyser des performances dans différents départements et sur différentes politiques et procédures.

Toutefois, pour les petites entreprises, l’analyse comparative n’a pas à prendre autant de temps à réfléchir. Quelle que soit la taille de votre entreprise, vous devez au moins observer ces étapes si vous souhaitez que votre analyse se révèle efficace.

1. Analyser le processus interne

Commencez par examiner de près vos propres processus internes. Comment obtenez-vous de nouveaux clients? Comment entretenez-vous les clients potentiels? Comment fidéliser les clients et les inciter à acheter davantage de vos produits?

Poser ces questions peut aider les entreprises à trouver des moyens d’atteindre leurs publics cibles.

Vous pouvez également poser des questions sur votre approche interne de la création de nouveaux produits. Combien de temps faut-il pour créer un produit du début à la fin? Comment ont été les avis sur ces produits? Quel est la qualité de vos produits par rapport à ceux de vos concurrents?

Pour chaque processus, procédure ou technique que vous souhaitez analyser, vous devez comprendre parfaitement vos efforts et méthodologies actuels.

2. Décidez du déroulement de votre analyse comparative

Ensuite, vous devez créer un plan pour votre étude comparative. Vous avez déjà identifié vos concurrents et les autres sociétés par rapport auxquels vous souhaitez vous mesurer, mais vous devez maintenant décider de la manière dont vous allez aborder chaque point.

Peut-être lirez-vous des études de cas, interrogerez les dirigeants d’autres entreprises, conduirez-vous des recherches en ligne sur le trafic et d’autres indicateurs marketing, ou autre chose encore.

3. Décidez comment vous allez mesurer le succès

Il existe de nombreuses façons de mesurer le succès, notamment en matière de marketing. Par exemple, une entreprise peut penser qu’une augmentation du trafic Web correspond directement à une augmentation des ventes.

Une autre société, peut-être même dans le même secteur, pourrait remarquer que des taux élevés de fidélisation de la clientèle génèrent plus de revenus que des niveaux élevés d’acquisition de clientèle.

Dans cet esprit, vous devez décider de la manière dont vous mesurerez le succès. Quels indicateurs utilisent vos concurrents pour faciliter leur propre succès et comment appliquerez-vous ces mêmes indicateurs pour mesurer vos progrès?

4. Rechercher et rassembler des preuves

C’est peut-être la partie la plus importante du processus. Au cours de cette étape, vous collectez des preuves et des données pour étayer votre hypothèse concernant vos concurrents de benchmarking.

Comme mentionné ci-dessus, vous pouvez collecter des informations auprès de diverses sources. Des études de cas, des entretiens, une analyse des données et d’autres sources peuvent vous aider à établir un tableau précis du succès de vos concurrents de référence.

5. Appliquez ce que vous avez appris

Maintenant que vous connaissez les étapes à suivre pour amener votre entreprise au niveau supérieur, vous pouvez commencer à mettre en œuvre des stratégies et des procédures qui vous aideront à développer votre activité et à vendre davantage de produits.

N’oubliez pas que cela peut être une stratégie à long terme. Ne vous attendez pas à des résultats dans les premiers jours suivant la mise en œuvre des modifications.

6. Testez et regroupez

Il est important de noter que ce qui fonctionne pour une entreprise peut ne pas fonctionner pour une autre. Même si une entreprise a utilise un processus ou une technique particulière, il se peut que cela ne donne pas les mêmes résultats pour vous.

J’ai mentionné ci-dessus que l’analyse comparative et la recherche en concurrence sont deux choses différentes. Ceci est l’une des raisons.

Pendant la recherche sur la concurrence, vous pouvez décider de voler une stratégie qui a bien fonctionné pour votre concurrent. Mais c’est la fin du jeu. Dans l’analyse comparative, votre objectif est d’appliquer des stratégies qui, selon vous, contribueront à améliorer votre entreprise, puis à apporter des modifications en fonction des résultats obtenus.

Quel type de benchmarking devriez-vous utiliser?

Croyez-le ou non, il existe plusieurs types de benchmarking que vous pourriez utiliser pour vos affaires. Plusieurs d’entre elles, telles que l’analyse comparative internationale et l’analyse comparative interne, conviennent mieux aux grandes entreprises. Toutefois, les meilleures stratégies de benchmarking pour les petites entreprises sont l’analyse comparative concurrentielle et l’analyse comparative stratégique.

L’analyse comparative concurrentielle consiste à étudier d’autres meilleures pratiques pour une stratégie ou technique particulière et à les adopter pour votre entreprise. Dans le même temps, l’analyse comparative interne implique le transfert d’une stratégie que vous utilisez déjà vers un autre aspect de votre entreprise.

Par exemple, vous pouvez utiliser l’analyse comparative interne pour développer votre entreprise dans un nouveau domaine de médias sociaux. Peut-être avez-vous déjà utilisé Facebook et Twitter auparavant, mais vous souhaitez développer votre présence sur Instagram.

À l’aide de l’analyse comparative interne, vous pouvez évaluer les meilleures stratégies ayant fonctionné sur Facebook et Twitter, puis les adopter pour Instagram.

Instagram est une plate-forme de médias sociaux complètement différente, ce qui signifie que vous devrez continuellement modifier votre approche jusqu’à ce que vous trouviez la meilleure stratégie pour le faire.

Vous pouvez utiliser l’analyse comparative concurrentielle pour appliquer la stratégie Instagram de quelqu’un d’autre à votre propre entreprise. Vous avez peut-être vu une étude de cas ou une autre documentation en ligne qui correspond à ce que vous souhaitez atteindre par le biais des médias sociaux.

Comment pouvez-vous effectuer une analyse de la concurrence?

L’analyse comparative commence souvent par une analyse de la concurrence. Vous voulez savoir ce que font vos concurrents pour pouvoir le faire mieux.

La recherche sur les concurrents diffère de l’analyse concurrentielle, car vous approfondissez les stratégies globales de vos concurrents et cherchez des moyens de les dépasser avec votre propre entreprise.

Idéalement, vous collecterez autant d’informations que possible sur vos concurrents. Vous voulez savoir comment ils attirent de nouveaux prospects, comment ils les entretiennent dans l’entonnoir de ventes, comment ils maintiennent leur présence en ligne et quelle part du marché ils possèdent.

Quels concurrents devriez-vous analyser?

Cela dépend de vos objectifs. Si vous souhaitez renforcer la fidélité et la notoriété de votre marque, envisagez de mener une analyse concurrentielle sur un chef de file du secteur. Vous recherchez un concurrent disposant d’une part de marché importante et d’une voix puissante.

Pour mettre cela dans le contexte, considérez votre épicerie de quartier. C’est un petit établissement qui ne compte que quelques clients fidèles. Si cet épicier souhaitait effectuer une analyse de la concurrence, il pourrait se concentrer sur une grande marque.

Même si vous pouvez effectuer des analyses concurrentielles sur des marques beaucoup plus grandes que la vôtre, vous pouvez toujours tirer des leçons des données que vous collectez et les utiliser pour aider votre propre entreprise à devenir un concurrent plus fort.

Comment trouvez-vous ces informations?

Vous commencez par les rechercher en ligne. Vous pouvez utiliser un outil tel que SEMrush, Serpstat, Moz et bien d’autres pour collecter des données sur vos concurrents. Le type de données que vous collecterez dépendra des points qui vous intéressent le plus.

Par exemple, si vous êtes intéressé et faites de la publicité en ligne, vous voudrez peut-être savoir combien vos concurrents dépensent en publicité. Vous pouvez ensuite décider de votre budget de publicité en fonction du retour sur investissement que vous prévoyez.

Ces outils peuvent également fournir des données sur le trafic Web de vos concurrents, leur classement par mot-clé, etc. Vous pouvez même configurer la surveillance de la marque pour savoir à quelle fréquence et dans quel contexte vos concurrents sont mentionnés en ligne.

Vous pouvez évaluer les performances de nombreux canaux, pour le marketing par e-mail et les médias sociaux, par rapport au trafic Web organique et au trafic payant. Si vous souhaitez améliorer la notoriété de votre marque pour vos activités en ligne, vous pouvez également suivre l’évolution de leur présence sur les médias.

Lorsque vous effectuez une analyse de la concurrence, vous pouvez vous concentrer sur les canaux sur lesquels vous êtes déjà engagé ou sur les canaux que vous souhaitez exploiter à l’avenir. Quoi qu’il en soit, vous recherchez des données pouvant aider votre entreprise à se développer sur le long terme.

C’est pourquoi les analyses concurrentielles peuvent durer des mois, voire des années. Vous ne faites pas que des recherches ponctuelles sur les concurrents; au lieu de cela, vous recherchez des tendances qui fonctionnent sur de longues périodes.

Interpréter les résultats

Une fois que vous avez effectué votre analyse de la concurrence, vous devez restituer les données de manière logique pour vous et, le cas échéant, pour votre équipe. Vous pouvez utiliser des diagrammes, des graphiques, des feuilles de calcul ou tout autre outil vous permettant de visualiser les données et d’en tirer des conclusions.

Par exemple, supposons que vous meniez une analyse de la concurrence pour déterminer la fréquence à laquelle vous devriez bloguer. Grâce à l’analyse de la concurrence, vous découvrez que vos trois principaux concurrents bloguent au moins une fois par jour. De plus, vous constatez que chacun des articles de blog de vos concurrents génère au moins trois fois plus d’engagement que les vôtres.

À partir de ces données, vous pouvez déduire un certain nombre de choses. D’une part, vous pouvez bloguer plus souvent ou écrire des articles de blog plus longs et plus détaillés qui attirent le trafic loin de vos concurrents. En outre, vous pouvez inciter votre auditoire à participer aux articles de votre blog, par exemple en commentant et en partageant des réseaux sociaux.

Vous voudrez peut-être approfondir vos recherches sur les types d’articles de blog que partagent vos concurrents. Quels sujets traiter? Quels CTA utilisent-ils? Quels types d’engagement sont les plus courants?

Au fil du temps, au fil de l’évolution de votre approche en matière de blogging, vous comparerez continuellement vos résultats à ceux de vos concurrents. Si vous appliquez efficacement ce que vous avez appris, vos résultats devraient s’améliorer.

Exemples de Benchmarking

Pour vous aider à tirer le meilleur parti du benchmarking, examinons quelques exemples fictifs que vous pourriez utiliser pour modéliser votre propre analyse de la concurrence.

Trafic web

Peut-être êtes-vous intéressé à attirer plus de trafic sur votre site Web. Plus de trafic ne se traduit pas automatiquement par plus de ventes, mais cela augmentera la notoriété de la marque et augmentera les chances de convertir plus de personnes.

Le trafic Web, dans ce cas, est votre référence. Vous devez simplement lier cet objectif à un concurrent spécifique ou à une meilleure pratique de votre secteur.

Par exemple, vous savez peut-être que votre concurrent le plus proche génère quatre fois plus de trafic que vous. Il est maintenant temps de comprendre pourquoi.

Examinez le contenu du site Web de votre concurrent, son activité dans les médias sociaux, sa portée organique sur les moteurs de recherche et d’autres données susceptibles de contribuer à l’augmentation du trafic Web. Vous allez probablement commencer à voir des modèles que vous pouvez interpréter et utiliser pour votre propre entreprise.

Marketing par e-mail

Vous avez peut-être décidé de lancer une campagne de marketing par email. Très bien pour vous. Ce type de campagne marketing peut générer un retour sur investissement élevé et des dépenses limitées.

Tout d’abord, vous avez besoin d’un point de repère. Vous trouverez peut-être une étude de cas indiquant que, par exemple, une entreprise moyenne de votre secteur compte 5 000 abonnés à sa liste d’emails.

Cependant, vous ne voulez pas seulement 5 000 abonnés à votre liste. Vous voulez dépasser ce nombre pour que votre entreprise devienne plus puissante et que vous atteigniez plus de personnes.

J’ai mentionné ci-dessus que la recherche des concurrents implique souvent une tentative de refléter les concurrents. Ce n’est pas ce que nous voulons ici. Nous cherchons des moyens de nous assurer que votre entreprise fonctionne mieux que les autres de votre secteur.

En cas de pénurie d’informations sur le marketing par email sur votre secteur, vous devrez peut-être regarder en dehors de votre secteur d’activité pour trouver des stratégies susceptibles d’utiliser un marketing par email. Par exemple, vous pouvez utiliser les données des spécialistes du marketing en ligne pour comprendre les meilleures pratiques permettant d’améliorer le marketing par email.

Obtenir le maximum de valeur pour votre entreprise

Le benchmarking a un seul objectif: tirer le meilleur parti de chaque décision concernant votre entreprise. En d’autres termes, vous ne voulez pas perdre de temps sur les efforts de marketing, les stratégies de vente et les lancements de produits qui n’entraîneront pas un retour sur investissement élevé.

Au cours d’une étude comparative, vous apprenez à bien connaître vos concurrents et ce que font les entreprises d’autres secteurs pour conquérir plus de parts de marché et améliorer leurs revenus.

Les deux types d’informations peuvent s’avérer extrêmement précieux pour votre entreprise.

Commencez par apprendre le plus possible sur les autres acteurs de votre secteur. Quelle part de marché possèdent ils? Que font-ils que vous ne faites pas? Que pouvez-vous faire pour rendre votre entreprise plus attrayante que la leur?

Fixez-vous des objectifs pour votre étude comparative et déterminez les canaux que vous souhaitez explorer. Si les médias sociaux ne vous intéressent pas, il n’y a aucune raison de collecter des données à ce sujet.

Dans beaucoup de secteurs, les données ont de plus en plus de valeur. Plus vous en savez sur vos concurrents et sur les stratégies qui fonctionnent pour d’autres entreprises, plus vous êtes en mesure de faire face à la concurrence.

Conclusion

Qu’est-ce que le benchmarking? C’est une stratégie puissante qui vous permet de comparer votre entreprise à celle de vos concurrents et de trouver de meilleurs moyens de résoudre les problèmes existants. Cela pourrait même vous ouvrir les yeux sur des stratégies que vous n’avez jamais envisagées.

Pourquoi le benchmarking? C’est toujours une bonne idée de savoir ce que font vos concurrents. De plus, vous ne voudrez pas manquer l’occasion de gagner plus de parts de marché et d’améliorer la notoriété de votre marque.

Vous allez commencer par analyser vos propres processus internes. Qu’est-ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas? Ensuite, vous déciderez de votre stratégie d’analyse comparative. Quels canaux allez-vous analyser? Comment allez-vous évaluer les données?

Une fois que vous avez pris ces décisions, il est temps de rassembler des données et d’étudier vos concurrents. Utilisez des graphiques, des tableaux et d’autres représentations visuelles des données que vous collectez.

Vous serez alors prêt à appliquer ce que vous avez appris, à tester les nouvelles stratégies que vous avez mises en place, à vous regrouper et à apporter des modifications si nécessaire.

Effectuer une analyse de la concurrence peut vous aider dans votre étude d’analyse comparative et vous donner une meilleure idée de vos concurrents. Utilisez mes exemples fictifs de référence pour mettre en place votre propre étude aujourd’hui.

Avez-vous déjà effectué des analyses comparatives? Envisagez-vous d’en faire dans le futur?