L’une des carrières les plus enrichissantes et offrant une grande liberté consiste à apprendre à créer un blog.

Si vous recherchez un guide gratuit, facile à suivre et pas à pas pour vous aider à créer un blog, vous êtes au bon endroit.

Vous apprendrez à créer un blog aujourd’hui en 10 étapes faciles, qui vous prendront environ 10 minutes.
Cliquez ici pour sauter directement à l’étape 1 et commencer maintenant.

Ma décision d’apprendre à créer un blog et à gagner de l’argent grâce à mon travail quotidien vient du fait que j’ai acquis un panel d’expertise très variées au fil des années. Le meilleur moyen de partager mon savoir à un maximum de personnes consiste à créer un blog gratuit pour tous. La plupart des « experts » préfèrent créer des formations payantes hors de prix.

Ayant moi même commencé dans le E-Commerce avec moins de 100€, je ne voulais pas vendre quoi que ce soit de coûteux. Mon but était de toucher un public très large de personnes talentueuse et passionnées (comme vous).

Que vous essayiez de créer votre activité indépendante, de lancer une marque personnelle, de gagner votre vie en bloguant, ou que vous soyez simplement passionné et que vous vouliez écrire, il n’y a rien que je ne recommanderais plus que de vous mettre au défi d’apprendre à créer un blog dans ce tutoriel aujourd’hui.

Et bien qu’il soit maintenant plus facile que jamais de commencer à bloguer, la dernière chose que vous voulez faire pour vous ralentir, consiste à gérer les détails techniques liés au démarrage d’un blog.

Maintenant, sans plus tarder, plongeons-nous dans la création d’un blog.

J’ai divisé ce guide en dix sections distinctes qui vous guideront tout au long du processus de création de votre blog aujourd’hui et de la publication de votre premier articles publié en quelques minutes à peine. Chacune des dix étapes du menu ci-dessous est cliquable et vous amène immédiatement à la section correspondante de ce guide.

Je vous recommande de mettre ce guide en favori afin que vous puissiez y revenir et reprendre là où vous l’avez laissé.

Avant de commencer ce guide, il est important de répondre à l’une des questions les plus courantes que je pose aux lecteurs qui souhaitent créer un blog pour la première fois…

Pouvez-vous créer un blog gratuitement en 2019?

Si vous commencez à apprendre à créer un blog, vous pourriez vous inquiéter des coûts de création et d’hébergement de votre propre blog. Heureusement, ce n’est pas un problème aujourd’hui. Il existe une multitude de façons de commencer à bloguer aujourd’hui (en une demi-heure ou moins) et ce, tout à fait gratuitement.

Les plateformes de blogs gratuites telles que Medium, Tumblr et Blogger sont d’excellentes ressources pour tester des choses.

Et ces options sont excellentes… si votre blog est un passe-temps.

Toutefois, si vous souhaitez créer une entreprise à partir de votre blog ou gagner de l’argent en bloguant, je vous recommanderais vivement certaines des options payantes (mais néanmoins très abordables) que je vais couvrir ci-dessous. Si vous ne savez pas s’il est préférable de faire appel à un fournisseur d’hébergement gratuit ou payant, voici pourquoi vous devriez envisager un fournisseur d’hébergement payant (abordable):

  • Lorsque vous choisissez la gratuitée, vous aurez un manque de contrôle sur l’apparence et les réactions de votre blog
  • La plupart des services gratuits limitent la monétisation
  • Changer ou passer à un meilleur service est finalement un problème
  • Il y a un manque de support technique en cas de problème
  • Les services d’hébergement de blog gratuits peuvent disparaître du jour au lendemain

Tout cela pour dire que vous devriez penser à votre projet et à ce que vous voulez de votre blog avant de commencer.

Bien qu’il soit tout à fait correct (et facile) d’apprendre à créer un blog gratuitement, un investissement minime en soi-même peut parfois contribuer énormément à la création d’un avenir beaucoup plus lucratif.

Donc, dans cet article, je vais vous montrer les deux itinéraires afin que vous puissiez décider vous-même ce qui est le plus logique pour vous, vos objectifs et votre blog.

Comment démarrer un blog (à côté) en 10 étapes faciles et environ 10 minutes

Commençons par une chose: la seule chose qui vous empêche de créer votre propre blog, c’est vous. Il est facile de dire que vous n’avez pas le temps, que vous êtes fatigué du travail ou que vous faites trop d’efforts. Mais cet effort est ce qui fait que commencer un blog en vaut la peine.

La barre pour savoir comment créer un blog, et ce qui constitue un excellent contenu, a été relevée en 2019. Et si vous démarrez un blog à la recherche de résultats extrêmement rapides (c.àd. Gagner de l’argent sur un blog dès demain), vous allez être désappointé. Vous devez définir des attentes réalistes.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas démarrer un blog avec succès en 2019. En fait, les opportunités sont plus nombreuses que jamais. C’est juste que vous devez vous assurer de ne pas tomber dans certains pièges au début. Des pièges comme…

  • Vous pensez que vous pouvez gagner beaucoup d’argent en écrivant sur quelque chose que vous ne connaissez pas ou qui ne vous passionne pas.
  • Vous ne vous engagez pas à publier régulièrement et à interagir avec votre public
  • Vous voulez des résultats rapides sans travailler

Voici un rappel à la réalité réalité: les blogs les plus populaires, les plus réussis et les plus rentables en 2019 sont tous dirigés par des personnes qui s’intéressent profondément au sujet dont ils parlent. Ils sont engagés et ravis de publier. Et ils savent que gérer un blog est un investissement, plus ils y travailleront plus ce blog leur rapportera des rendements plus importants, plus ils y parviendront.

Et tant que vous avez les mêmes motivations, votre blog sera un succès! Commençons par la première étape.

1. Choisissez le nom et le nom domaine de votre blog

Tout d’abord, il est temps de choisir un nom de domaine pour votre blog, de sélectionner la plateforme de blogging et l’hébergement que vous utiliserez, afin de rendre votre blog lisible en ligne.

La combinaison nom de domaine et hébergement que j’utilise personnellement (et que je recommande à tous les blogueurs que je connais) est WordPress hébergée par Ionos-1&1.

=> Cliquez ici pour être redirigé vers Ionos-1&1.

Choisissez votre abonnement.

Ensuite, vous sélectionnerez une offre d’hébergement. N’oubliez pas que l’hébergement est le service qui met votre blog en ligne et le maintient sur Internet. Personnellement, j’utilise l’offre Premium, car je gère de nombreux site. Mais pour débuter, l’offre Essential sera suffisante pour un temps.

Choisir votre offre ressemblera à ceci.

Choisissez votre nom de domaine.

Ensuite, vous arriverez à la page où il est temps de choisir le nom de domaine de votre blog:

Une fois que vous avez atteint cette étape du processus, il vous suffit de saisir le nom du nom de domaine que vous souhaitez attribuer à votre blog.

Si votre nom de domaine de choix n’est pas disponible, vous pouvez essayer une autre option qui vous vient à l’esprit, soit choisir votre nom de domaine plus tard, une fois que le reste de votre compte aura été bien configuré et que vous aurez eu plus de temps pour réfléchir sur le nom. Pour choisir votre nom de domaine plus tard, chercher simplement un nom aléatoire, puis cliquez sur « continuer » sans ajouter ce nom de domaine à votre compte.

Après avoir choisi votre nom de domaine ou choisi de le choisir plus tard, vous passez à l’étape finale du processus d’inscription, à savoir la création de votre compte.

Sélectionnez votre tarif et période d’engagement.

C’est là que vous choisirez un plan de compte en fonction du prix et de l’engagement que vous souhaitez.

Notez que 1&1 n’offre que deux options, avec et sans engagement. Ici j’ai pris l’exemple de l’offre Essential. Si vous n’êtes pas sûr de vous, choisissez l’option sans engagement à 1 mois facturé 4€HT/mois. Si votre projet est bien rodé et que vous êtes prêt à fournir le travaille nécessaire, engagez vous sur 12 mois pour 6 mois à 1€HT/mois puis 3€HT/mois. Je vous épargne le calcul, cela revient à 24€ d’économie la première année puis 12€ d’économie par an.

Malgré tout, quel que soit le forfait que vous choisissez, le prix est une bonne affaire pour créer votre propre blog et le mettre en ligne aujourd’hui.

Choisir les offres extras.

Personnellement je n’ajoute pas leur option de référencement. Le but de cette offre est de vous apporter des conseils pour le référencement de votre blog par les moteurs de recherche. Vous pourrez trouvez des conseils similaires voir meilleurs sur ce blog et ailleurs sur internet.

L’administration WordPress sécurisée. Ici 1&1 vous propose une sélection de thèmes, mais je vous conseillerait d’autres thèmes gratuits ou payants par la suite. Cette option permet également la mise à jour automatique de votre blog. Ce que vous pouvez très simplement faire en quelques clics une fois par mois.

De plus, une garantie de remboursement de 30 jours est offerte au cas où les choses ne se dérouleraient pas comme prévu avec votre blog.

Créez votre compte 1&1.

Commencez par saisir les détails de votre compte, tels que votre nom, votre adresse électronique (il est extrêmement important d’utiliser une adresse mail à jour, car c’est à cet endroit que seront transmises vos informations de connexion et les informations de votre compte) et votre adresse.

Entrez vos informations de facturation.

Maintenant, vous allez entrer vos informations de facturation.

Bravo !Vous avez officiellement terminé la première étape importante de la création d’un blog.

Une fois le processus d’inscription initial terminé, il est temps de passer à la prochaine étape, à savoir l’optimisation de la configuration de votre blog.

Sur la page suivante, vous serez guidé pas à pas tout au long du processus de configuration de votre installation WordPress via 1&1 – et plus loin dans ce guide, j’ai une tonne de conseils utiles pour optimiser votre blog, gratuitement et des plugins bon marché que vous pouvez installer pour que votre blog ait une belle apparence, et même des conseils pour choisir le bon thème WordPress.

Comment choisir le bon nom pour votre blog.

Les personnes me posent beaucoup de questions sur la manière de choisir le bon nom pour votre blog. Je voulais donc en parler un peu plus ici.

Si vous ne savez pas encore comment nommer votre blog, n’ayez pas peur. Lorsque vous démarrez avec une société d’hébergement comme 1&1, elle vous laisse choisir le nom de domaine ultérieurement. Comme je l’ai dit plus haut, si vous ne voyez pas immédiatement le nom de domaine que vous souhaitez ou qu’il n’est pas disponible, ne vous y attardez pas. Il vous suffit de le choisir plus tard, une fois que tout le reste a été configuré (rappelez-vous que vous êtes ici pour passer à l’action, pas pour la perfection).

Mais comme c’est l’une des questions les plus fréquemment posées par les personnes qui apprennent à créer un blog, étudions ça un instant…

À présent, bien que le nom que vous choisissez soit l’un des éléments les plus importants de votre blog, n’oubliez pas que c’est quelque chose que vous pouvez toujours changer à l’avenir. Ne laissez donc pas cette étape vous retenir. Il suffit de choisir quelque chose qui soit proche des sujets sur lesquels vous prévoyez de bloguer, ou vous pouvez même saisir votrenom.com (comme je l’ai fait avec mon blog ici, alexisdonies.com) ou votresurnom.com  et continuer à avancer.

Le nom de votre blog est la première chose que les gens voient lorsque vous apparaissez dans les résultats de recherche. Ils peuvent souvent leur dire qui vous êtes, ce que vous écrivez et même votre personnalité.

Comme je l’ai dit, il existe une multitude de façons de donner un nom à votre blog (vous pouvez même utiliser votre propre nom comme moi, ou un surnom). Faisons donc quelques exercices amusants pour vous aider à choisir un nom tout en apprenant à créer un blog.

D’abord, recherchez dans votre niche.

La première chose que vous voulez faire est de vous familiariser avec les autres personnes de votre secteur (si ce n’est déjà fait).

Par exemple, si vous souhaitez commencer un blog sur la randonnée et que vous vivez en Bretagne… un nom que vous pourriez envisager pour votre blog pourrait être randonnee-en-bretagne.fr

Découvrez les autres blogs de votre niche et portez une attention particulière à la façon dont ils se nomment et se font connaître.

Y a-t-il quelque chose que vous pouvez apprendre d’eux ou faire un jeu de mot? Ne pensez pas seulement aux plus gros blogueurs de votre niche, mais cherchez de nouvelles inspirations et des éléments qui vous distinguent.

Vous pouvez même vous éloigner un peu de votre niche et rechercher des mots que certaines de vos entreprises préférées utilisent. J’aime appeler cela la recherche de «bons mots». Quels mots ne cessent de surgir et qui vous attirent? Faites en une liste.

Ensuite, découvrez votre pourquoi.

Vous apprenez à créer un blog pour une raison et un nom puissant en dit long. Retournez à votre liste en choisissant une niche et commencez à chercher ce qui représente le message principal que vous essayez de porter.

Cela peut sembler une grande question, mais ne vous laissez pas paralyser. Un bon nom a un sens, mais il y en a plein de bons qui sont tout simplement amusants et mémorables.

Maintenant, mettez-vous à la place de votre lecteur.

Vous avez préparé de bonnes bases, mais il est temps de passer aux choses sérieuses. Pensez à la thématique générale de votre futur blog et au lecteur idéal. Que veulent-ils lire? Qu’est-ce qui va attirer leur attention? Qu’est-ce qui va leur dire qu’ils doivent lire votre blog?

Commencez avec une liste de tout ce que vous voulez sur votre blog. Aller en profondeur. Il n’y a pas de mauvaises idées ici.

Une fois que vous avez une longue liste, commencez à rechercher des connexions et des combinaisons qui pourraient fonctionner. Essayez de les garder simples et mémorables.

Enfin, dites-le à voix haute et dites-le aux gens.

Il est facile de s’engager dans un jeu de mots amusant pour choisir un nom de blog.

Mais il doit encore être assez facile pour que les gens s’en souviennent et puissent parler de vous à leurs amis. Pour vous exercer, prononcez le nom à voix haute, ainsi qu’à vos amis et votre famille. Qu’en pensent-ils? Quelles émotions cela leur apporte-t-il?

Ils ne sont peut-être pas votre lecteur idéal, mais ils peuvent quand même vous donner un bon point de vue extérieur.

2. Trouvez un hébergeur pour votre blog

La dernière partie technique de la création d’un blog est ce que l’on appelle … la recherche d’un hébergement. Si vous avez choisis la voie de la gratuité, vous pouvez ignorer cette étape, même je vous recommande vivement de la lire et de prendre une décision à la fin.

Encore une fois, je ne veux pas que vous vous sentiez submergé, alors voyons ce qu’il faut faire:

Qu’est-ce que l’hébergement de site Web?

J’ai abordé la question un peu plus haut, mais pour rendre votre site Web accessible à d’autres personnes sur Internet, vous avez besoin d’un « hôte ». L’hôte conserve tous les fichiers de votre site Web en lieu sûr et veille à ce que les utilisateurs puissent accéder à votre site quand ils cliquent sur un lien ou tapent votre URL.

Je recommande 1&1 à tous les blogueurs Français ou Européens, car ils ont un service technique très aimable et utile. Leurs tarifs sont très abordables et vous pouvez enregistrer votre nom de domaine au même endroit.

Donc, si vous vous êtes déjà enregistré chez 1&1 à l’étape précédente, vous pouvez sauter cette étape! Vous avez déjà votre hébergement et votre nom de domaine prêt à l’emploi.

Pensez à l’hébergement comme votre maison. Lorsque quelqu’un arrive (tape votre URL), il pourra voir tout ce que vous avez à l’intérieur. Oui, cela revient à un coût que vous n’avez pas si vous êtes sur l’une des plateformes de blogs gratuites, mais avoir un bon hébergeur de site Web est l’un des investissements les plus importants pour la création d’un blog réussi.

Je ne compte même plus le nombre de témoignages de personnes créant leur blog ou leur e-commerce sur des plateformes gratuites (dans le cas des blogs) ou chez des société de service hébergeant votre site pour vous (vous n’avez donc aucuns contrôle sur votre hébergement).

Dans l’idéal, tout se passe bien. Mais dans un nombre de cas non négligeables, la société qui vous héberge peut ne pas aimer votre contenu et supprimer votre site sans raisons. Dans la plupart des cas, il s’agit de mois voir d’années de travaille et parfois de votre seule source de revenus.

Je ne souhaite à personne ce type de scénario, mais vous devez en être conscient. Ayez le contrôle de votre hébergement et faites c’est sauvegardes régulières de votre site. Voilà le principal à retenir pour garantir votre travaille sur le long terme.

Quels sont les meilleurs services d’hébergement de blog?

Il existe des tonnes d’excellents services d’hébergement de sites Web pour votre blog.

Mais ce que vous devriez rechercher dans chacun d’eux est:

  • La Vitesse
  • Les Services
  • La Sécurité
  • Le Support
  • L’ancienneté

Je vous recommande Ionos-1&1 pour sa simplicité et son prix, mais il est toujours bon d’avoir le choix. Voici donc une liste des principaux hébergeurs notables pour la France (et l’international Via un service de CDN) :

  1. 1&1
  2. OVH
  3. LWS
  4. PlanetHoster
  5. O2Switch
  6. GoDaddy
  7. Ex2Hosting
  8. Infomaniak
  9. Online
  10. Nuxit
  11. 1Hebergement
  12. Ikoula
  13. HostPapa
  14. Likuid

Nous en sommes maintenant au point de ce guide où tout est basé sur l’hypothèse que vous avez déjà enregistré votre nom de domaine et choisi le bon hébergement. Alors si vous ne l’avez pas déjà fait, prenez simplement quelques minutes pour vous installer rapidement.

3. Choisissez une plate-forme de blogs (CMS)

Maintenant que vous avez terminé la premières phase technique, il est temps de vous lancer dans la création de votre blog.

C’est là que vous pourriez commencer à ressentir quelques frictions avec le processus de création d’un blog.

« Il est si facile de continuer dans la voie empruntée dans la vie pour laisser le sentiment de confort régir ses actes quotidiens … mais si vous ne prenez jamais de risques calculés, vous regretterez de ne pas avoir essayé. »

J’ai créé mon premier blog en 2014 afin de faire connaître l’un des mes E-Commerce. Démarrer un blog était un risque calculé pour moi. Mais c’est un projet qui a changé ma vie pour le mieux, tant sur le plan personnel que professionnel. Et je crois que si vous y mettez le travaille necessaire, commencer un blog peut faire la même chose pour vous.

Si vous êtes complètement novice dans l’apprentissage de la création d’un blog, cela peut sembler décourageant.

Commençons donc par la terminologie de base.

Qu’est-ce qu’un CMS?

Un système de gestion de contenu (ou CMS) est l’endroit où vous écrivez, concevez et publiez les articles de votre blog. Un bon CMS est facile à utiliser, vous permet d’organiser votre contenu, de télécharger des images et des vidéos et de contrôler l’apparence de votre blog en utilisant des thèmes ou des éléments de conception personnalisés.

Le système de gestion de contenu le plus populaire dont vous avez probablement entendu parler est WordPress, que j’utilise ici sur mon blog. En fait, les derniers chiffres indiquent que plus de 60% de tous les sites utilisent ce CMS, y compris les sites de Renault, Walt Disney, Vivendi, Toyota, Vogue, Bloomberg, Skype, Reuters, TED, Spotify et bien d’autres.

Devrais-je commencer mon blog sur WordPress? Et WordPress est-il gratuit?

Bien sûr, il existe d’autres options de CMS que vous pouvez consulter, telles que Squarespace, Ghost et Wix lors de l’apprentissage de la création d’un blog.

Cependant, je vous recommande vivement de créer un site WordPress auto-hébergé pour votre blog, car il s’agit de la solution la plus durable à long terme. Et la seule option à considérer si vous démarrez un blog dans le but ultime de gagner de l’argent et d’en faire votre revenu principal.

Depuis que j’ai appris à créer un site ou un blog, j’utilise WordPress et je ne pourrais pas être plus heureux de la qualité et la flexibilité, le contrôle et le potentiel de croissance à long terme dont je dispose. J’ai testé plusieurs autres CMS par le passé essentiellement pour des clients mais également pour moi et j’ai toujours regretté la polyvalence et la simplicité de WordPress.

Maintenant, il faut faire attention, WordPress existe sur deux plates-formes très différentes. WordPress.com et WordPress.org. Ils ont presque le même nom, mais il existe de très grandes différences entre les deux:

WordPress.com:

  • Est libre et gratuit d’utilisation
  • Ne vous laisse pas choisir un nom de domaine personnalisé (votrenom.wordpress.com)
  • Possède des options de monétisation très limitées (vous ne pouvez pas vendre vos propres annonces)
  • Ne vous permet pas de télécharger des plugins (pour la capture d’emails ou autre)
  • Prise en charge limitée des thèmes, vous êtes donc coincé avec des designs très basiques
  • Vous devez payer pour supprimer la marque WordPress
  • SEO et analytique limités

WordPress.org:

  • Conception entièrement personnalisable, options de plug-in illimitées et aucune image de marque tierce
  • Contrôle total sur votre propre monétisation
  • De puissantes fonctionnalités de référencement (pour que les gens puissent trouver votre site plus facilement)
  • Vous autorise à ajoutez une boutique de commerce électronique ou un site avec abonnement
  • Frais mensuels minimes (environ 30€ – 100€ / an + hébergement)

Si le choix vous appartient, si vous souhaitez tirer pleinement parti de votre blog, le faire grandir et éventuellement en tirer profit, WordPress.org est la voie à suivre pour apprendre à créer un blog. C’est le système de gestion de contenu par excellence qui restera en l’arrière-plan et alimentera votre blog.

De plus, de nombreux hébergeurs tels que 1&1 vous proposent d’installer WordPress an quelques minutes gràce à des installations en 1 clique après votre inscription.

Quelles sont les autres options gratuites de CMS?

Si vous ne souhaitez pas utiliser WordPress, vous avez le choix entre de nombreuses options, y compris des options gratuites telles que Medium, Blogger, Wix, Squarespace et même le fait de démarrer sur des sites de médias sociaux offrant moins de possibilitées tels que Quora, LinkedIn ou Facebook.

Cependant, je dois le répéter, chaque plate-forme de blogging gratuites aura des limites.

Et si vous voulez maximiser le potentiel de votre blog pour gagner un revenu (peut-être la raison pour laquelle vous apprenez à démarrer un blog en premier lieu?), Alors il vaut toujours la peine de posséder votre propre plate-forme et de l’utiliser avec un WordPress auto-hébergé, propulsé par un fournisseur d’hébergement, qui répondra à toutes vos questions techniques.

4. Trouvez votre niche et décidez sur quoi bloguer

Vous ne lisez pas un blog parce qu’il est beau. Vous ne lisez pas un blog car ils publient fréquemment. (Bien que ces deux aident).

Vous lisez un blog parce que vous vous souciez de ce qu’il dit.

Avant d’apprendre trop à créer un blog, de décider de tout ce que votre blog va faire et de son apparence, vous devez répondre à une question simple: pourquoi?

Pourquoi vous souciez vous du sujet sur lequel vous bloguez?

Pourquoi les autres personnes devraient-elles écouter ce que vous dites?

Pourquoi est-ce un sujet auquel vous pouvez ajouter de la valeur?

Pour répondre à ces questions, j’aime bien penser à un blog comme à n’importe quelle autre entreprise et choisir une niche.

Qu’est-ce qu’une niche? Et pourquoi votre blog en a-t-il besoin?

Une niche est plus qu’un sujet. C’est l’approche que vous allez adopter, le public que vous souhaitez toucher et la façon dont vous allez leur parler et vous positionner en tant qu’expert.

Une niche ne doit pas forcément être votre passion (bien qu’il soit certainement plus facile de rester engagé pour démarrer votre blog lorsque vous êtes passionné). Mais cela doit être un intérêt pour vous. Les meilleurs niches sont suffisamment excitants pour que vous soyez motivés à publier continuellement à ce sujet, et suffisamment accessibles pour que vous puissiez créer un public.

Alors, qu’il s’agisse de l’histoire médiévale, de la cuisine mexicaine traditionnelle, de la création d’une entreprise de dropshipping ou de conseils de tricot, c’est votre choix.

La raison pour laquelle votre blog a besoin d’une niche est que cela vous donne une thématique. Votre niche est la façon dont vous allez planifier votre calendrier de contenu, décider de la conception et savoir où (et comment) commercialiser votre blog. C’est aussi comment votre public vous trouvera et comment vous établirez des liens avec d’autres blogueurs.

Rappelez-vous, quand vous écrivez pour tout le monde. Vous écrivez à personne.

Nous avons tous nos propres goûts et opinions, et un blog est la destination idéale pour les diffuser au monde.

Maintenant, si vous avez des doutes, ou si aucune niche ne vous vient immédiatement à l’esprit, pas de panique. Nous pouvons nous aider de quelques questions.

Commençons par quelques notions de base:

  • Quel est l’intérêt ou le rêve de votre enfance que vous trouvez passionnant?
  • Quelle est la meilleure partie de votre journée?
  • Avez-vous des passe-temps ou des loisirs que vous souhaitez apprendre?
  • Quelle est votre valeur profondément enracinée?
  • Quelle est la réalisation dont vous êtes incroyablement fier?

Tout de suite, vous devriez avoir une idée ou deux que vous pourriez partager en créant un blog. Mais allons un peu plus loin avant de choisir une niche.

Maintenant, faites une liste de 5 choses que vous trouvez faciles à faire. Nous avons tendance à nous intéresser aux choses pour lesquelles nous sommes naturellement bons. Cela signifie que vous pourrez écrire sur le sujet avec une certaine autorité et confiance. Ne poussez pas trop la reflexion. Mais soyez aussi précis que possible.

Par exemple, au lieu de dire «photographie», dites «prendre des photos de paysages magnifiques, en particulier dans les parcs nationaux».

Bien, maintenant, faites une liste de 5 choses sur lesquelles vous passez votre temps libre. Essayez de vous en tenir à des choses que vous «voulez» faire et que vous «devez» faire pour atteindre un objectif.

Enfin, parcourez vos réponses et choisissez les idées, les expressions et les mots-clés. Y at-il quelque chose qui vous saute au yeux tout de suite? Y a-t-il des thématiques que vous pouvez identifier voir comme vouloir passer du temps à l’extérieur ou cuisiner?

Choisissez-les et classez-les en véritable importance sur une échelle de 1 à 10. Voila! Vous venez de trouver votre niche.

Maintenant, à ce stade, il y a de fortes chances pour que vous ayez une niche … mais d’autres personnes ont déjà écrit des articles dessus!

Eh bien, c’est bien. Oui, il peut être effrayant de penser que vos concurrents vont bloguer sur un sujet depuis des années, mais sachez qu’il ya toujours de la place pour votre voix et votre vision.

Beaucoup de gens pensent ne rien pouvoir dire et ajouter de la valeur. Si vous êtes doué pour quelque chose et que vous avez eu du succès avec quelque chose, réfléchissez-y et écrivez tout. Les étapes que vous avez suivies, les stratégies que vous avez utilisées et les erreurs que vous avez commises.

Vos expériences sont ce qui fera que votre blog se démarquera au sein de votre niche.

Donc, n’ayez pas peur si quelqu’un d’autre a déjà écrit sur cette niche.

Ils ne peuvent jamais l’écrire en ayant le même point de vu que vous. Et c’est un avantage concurrentiel pour vous lorsque vous créez un blog.

Comment savoir s’il existe une opportunité pour votre niche

Si vous voulez gagner de l’argent en bloguant, vous voudrez également faire quelques recherches pour voir s’il existe une demande du marché pour votre niche. Cela signifie: les gens recherchent-ils activement ce dont vous écrivez? Et pouvez-vous ajouter de la valeur et les aider d’une manière qui vous rapporte de l’argent?

Choisissez la niche auquel vous songez et proposez 5 à 10 expressions-clés ou mots-clés au sein de cette niche. Donc, si nous voulions apprendre à créer un blog sur la guitare, vous pourriez choisir des mots clés tels que «meilleur livre de guitare», «comment jouer de la guitare», «accords de guitare pour débutants», «quelle guitare devrais-je acheter», etc.

Maintenant, entrez l’un de ces mots-clés dans votre recherche Google. S’il y a des dizaines de millions (ou plus) de résultats, c’est un assez bon indicateur du fait que les gens s’intéressent à votre sujet. Mais pour être encore plus sûr, j’aime utiliser un outil gratuit tel que le plugin Keywords Everywhere pour Chrome ou l’outil gratuit Adwords Keywords de Google pour consulter le volume de recherche mensuel (combien de personnes recherchent ce terme chaque mois).

Faites cela pour chacun de vos mots-clés et regardez les résultats. Si tous vos mots clés principaux ont un volume de recherche mensuel compris entre 5 000 et 10 000, vous avez certainement une niche potentiellement rentable. Si vous en faites trop avec des centaines de milliers de recherches mensuelles, vous voudrez peut-être être plus précis avec votre niche plutôt que de rivaliser avec des sites bien plus grands et bien établis sur des sujets plus populaires.

Au fil du temps, à mesure que vous maitriserez cette phase initiale de création d’un blog, vous abordez différentes étapes pour générer du trafic vers votre site, élargissant ainsi votre base de lecteurs et vous concentrant sur l’amélioration de votre autorité de domaine, vous pourrez commencer à rivaliser sur des sujets plus importants, mais pour l’instant, le but du jeu est de choisir une niche.

Qui est votre lecteur idéal?

Un autre excellent exercice si vous essayez de choisir une niche pour votre blog est de déterminer qui est votre lecteur idéal. C’est la personne la plus susceptible de visiter votre blog et de tirer meilleur parti de votre contenu. Pour moi, la meilleure façon de penser à cela est de me prendre pour exemple. Si vous écrivez sur un intérêt, vous êtes probablement le lecteur idéal.

Mais ce n’est pas toujours le cas. Et ce que vous découvrirez peut-être lorsque vous apprendrez à bloguer, c’est que le public que vous pensiez attirer est en réalité différent de celui qui vous lit.

Prenons mon premier site comme exemple. Il s’agissait d’une boutique d’accessoires de mode pour femmes. Je publiait 3 à 5 fois par semaine sur divers sujets tels que la mode, la design, les tenues du moment etc. Mais ensuite, j’ai commencé à voir que mon public était attiré par un certain type d’articles:

Le tournant décisif pour moi est arrivé lorsque j’ai réalisé que sur les 3 à 5 fois par semaine où je publiais, ce sont les articles qui concernaient l’Histoire et le Symbolisme qui ont vraiment pris leur envol, bien loin de ce à quoi je m’attendais. J’ai aussi beaucoup aimé écrire ce genre de contenu car je n’étais pas très à l’aise avec la mode en tant que telle. C’était donc un moment crucial. Si je voulais que les articles soient partagés et être cohérent, c’est ce de quoi le blog devait parler.

Ne vous inquiétez pas trop à ce sujet, car vous commencez tout juste à apprendre bloguer. Mais réfléchissez à ce que vous pouvez écrire pour la niche que vous choisissez. Pouvez-vous proposer 10 idées de publication pour cette nique qui pourraient vous intéresser? Et 100?

Rappelez-vous que la rigueur est essentielle lorsque vous commencez un blog.

Par conséquent, il est essentiel de choisir une niche que vous pouvez suivre et qui saura vous exciter pour développer un blog avec succès.

5. Choisissez un thème et concevez votre blog

Maintenant que vous avez les bases pour apprendre à créer un blog et que celui-ci est créé, il est temps de transformer cette toile vierge en une œuvre d’art.

Le premier endroit où commencer est avec le thème de votre blog. Vous pouvez penser à un thème en tant que modèle pour la présentation visuelle de votre blog. Si vous n’êtes pas un développeur Web (et je ne le suis certainement pas), avoir un bon thème facilite la conception et l’organisation de votre site.

Si vous êtes parti avec un site WordPress auto-hébergé, comme je l’avais suggéré, vous aurez littéralement des milliers d’options de thèmes gratuits et payants à votre disposition. De plus, une fois que vous aurez acheté un thème (qui est un investissement relativement peu coûteux) comme celui que j’utilise pour mon blog ici, Avada, vous en serez le propriétaire pour toujours et vous bénéficierez de tous les avantages d’excellentes options de support et de personnalisation associées aux thèmes WordPress premium.

Toutefois, si vous utilisez une plate-forme de blogs gratuite, les thèmes et les options de conception que vous avez proposés seront probablement très limités.

Supposons à ce stade que nous travaillons avec un blog WordPress auto-hébergé (comme le mien). Voici ce que vous devriez rechercher dans un thème et dans la conception de votre site.

Pourquoi le design est-il si important pour apprendre à créer un blog?

Même si vous ne vous souciez pas vraiment du design, vos lecteurs l’aiment bien.

Dans une étude réalisée en 2012 par Google et l’Université de Bâle, des chercheurs ont découvert que les utilisateurs jugeaient la beauté esthétique et la fonctionnalité perçue d’un site Web en 1/20ème – 1/50ème de seconde. De plus, grâce à un petit parti pris psychologique appelé Effet de halo, nous étendons ce jugement à toutes les parties de votre blog.

Cela signifie qu’en moins de temps qu’il faut pour claquer des doigts, un lecteur a décidé de faire ou non confiance à votre blog.

Un bon design crée la confiance. Il indique aux gens que vous vous souciez suffisamment de votre blog pour le rendre beau. Cela ne signifie pas que vous avez besoin d’animations folles ou de tonnes de polices et de couleurs. En fait, les meilleurs modèles sont simples, clairs et faciles à lire.

Un thème et une conception attrayants pour votre blog constituent l’un des meilleurs investissements (relativement peu coûteux) que vous pouvez faire dès le départ pour attirer plus de lecteurs.

Cependant, je sais qu’il peut être difficile de simplement « connaître » le type de design que vous souhaitez pour votre blog, d’autant plus que vous apprenez simplement à démarrer un blog.

Je suggère de trouver l’inspiration en commençant par les blogs que vous admirez le plus. Qu’est-ce que vous aimez dans leur apparence? Regardez leur logo et leur image de marque. La façon dont ils mettent en page le texte. Comment vous naviguez et recherchez des sujets. Qu’est-ce qui rend ce site attrayant et agréable à utiliser?

Notez tout cela dans un document d’inspiration de blog. Il est important d’avoir cette base avant d’examiner des thèmes et de parler de design. Ces valeurs vous guideront à travers l’océan de thèmes sur lesquels nous allons plonger tête la première!

Comment choisir le bon thème pour votre blog

Choisir un thème de blog peut être très amusant. Mais cela peut également prendre une tonne de temps que vous pourriez autrement utiliser pour écrire et promouvoir vos contenus (et ainsi atteindre plus rapidement les revenus de votre premier blog).

Il y a tellement de thèmes à vérifier qu’il est facile de se laisser emporter par ceux qui ont l’air génial, mais qui ne sont peut-être pas fonctionnellement géniaux.

Rappelez-vous, le design n’est pas seulement l’apparence de votre blog. C’est comment cela fonctionne. Et plus il est facile de naviguer et de lire, mieux c’est.

Voici quelques suggestions sur ce qu’il faut rechercher lors de la vérification des thèmes:

  • Restez simple: au final, un blog a pour objectif de partager un contenu facilement consommable (lu, visionné, expérimenté). Et malheureusement, beaucoup de thèmes de blogs fantaisistes entravent cela. Ne vous laissez pas séduire par des thèmes loufoques qui compromettent la lisibilité et la praticité. Si un thème vous convient, mais ne vous aide pas à partager vos idées et à engager le dialogue avec vos lecteurs, ce n’est pas un bon thème.
  • L’adaptativité est un impératif: l’adaptativité ou « responsive » en anglais fait référence à des thèmes qui garantissent que votre blog se présente bien sur un ordinateur portable ou sur un smartphone. Aujourd’hui, de plus en plus de personnes utilisent leur téléphone pour lire des blogs et, selon l’audience, ce nombre pourrait être de 50% ou plus. Google privilégie également les sites Web compatibles avec les appareils mobiles et les classe au premier rang de leurs résultats de recherche organiques. Si vous n’êtes pas totalement sûr qu’un thème soit compatible avec les appareils mobiles ou non, copiez et collez l’URL de la page de démonstration du thème dans la page de test Google Friendly. (Ce test affiche presque toujours certains avertissements. Toutefois, les principaux points à surveiller sont les textes trop petits ou le contenu plus large que l’écran.)
  • Fonctionne t’il dans différents navigateurs? Vos lecteurs n’utiliseront pas seulement différents appareils, mais différents navigateurs. La plupart des développeurs de thèmes testent rigoureusement leurs thèmes sur tous les navigateurs, mais des erreurs sont parfois commises. Essayez de tester différents navigateurs pour vous en assurer.
  • Plugins pris en charge: Si vous utilisez WordPress, la véritable puissance de votre blog provient des plugins. Ce sont des «modules complémentaires» sur votre blog qui vous offrent des fonctionnalités supplémentaires. Assurez-vous que le thème que vous choisissez supporte tous les plugins populaires. En cas de doute, demandez au développeur.
  • Favorable au référencement: le référencement, SEO, ou optimisation des moteurs de recherche, indique dans quelle mesure Google et les autres moteurs de recherche peuvent trouver vos informations lorsque les internautes les recherchent. Certains thèmes utilisent un code encombrant qui rend la lecture difficile pour les moteurs de recherche. Et bien que personne ne s’attende à ce que vous inspectiez le code d’un thème, vous devriez voir si le développeur a déclaré qu’il était optimisé pour le référencement.
  • Support: Des problèmes surviennent. Et quand ils le font, vous voulez pouvoir demander de l’aide. De nombreux développeurs de thèmes gratuits n’offrent pas de support pour leurs produits. C’est donc une chose à prendre en compte lorsque vous faites votre choix.
  • Évaluations et commentaires: Recherchez des thèmes avec une efficacité prouvée. Si le thème est vendu sur un marketplace tiers, vous devriez pouvoir consulter les commentaires sans problème. Pour le thème WordPress gratuit, vous verrez les évaluations juste en dessous du bouton de téléchargement.

Mon thème de blog préféré

Si vous souhaitez configurer des pages de destination, un blog ou une boutique, mes thèmes préférés sont:

  • Newspaper : Purement orienté Blog
  • Avada : Très polyvalent
  • Flatsome : Parfait pour une boutique
  • Thrive : Offre des tas de fonctionnalités pour les marketeurs

L’une des principales raisons pour lesquelles j’ai choisi Avada pour ce blog est sa polyvalence, cela me donne la possibilité de changer de stratégie sans avoir à changer de thème. Le point commun de tous ces thèmes est l’éditeur visuel, qui garantit que je n’ai jamais à écrire de code personnalisé pour pouvoir faire quelque chose sur mon blog.

C’est important pour moi pour de nombreuses raisons, la plupart étant que je n’ai pas besoin de l’aide de quelqu’un d’autre pour apporter des modifications à mon blog. Une chose à garder à l’esprit lorsque vous apprendrez à bloguer si vous n’avez pas de compétences techniques avancées.

En ce qui concerne les prix, ils sont tous autour de 50€, ce qui reste très raisonnable. Les fonctionnalité, le support, la flexibilité et la facilité d’utilisation correspondent à mes critères. Il existe de nombreux autres excellents choix, mais sachez que changer de thème demande souvent beaucoup d’ajustements, essayez donc de bien choisir dès le départ.

Au cours des dernières années, j’ai économisé des centaines d’heures et plus que quelques maux de tête en les utilisant. Donc, si vous recherchez une bonne base pour un blog ou une boutique, ces thèmes sont une excellente option.

Voici une collection de certains des thèmes les plus populaires:

Thèmes WordPress les plus vendus de ThemeForest
Les meilleurs thèmes WordPress par Mr WordPress
16 thèmes WordPress Gratuits à découvrir par WPformation

Une fois que vous avez défini le bon thème pour votre blog utilisant WordPress, il est temps de plonger dans le monde des plugins, pour aider à débloquer encore plus de personnalisations et de travaux de préparation indispensables afin de donner à votre blog une forte chance de se développer.

10 plugins essentiels si vous utilisez WordPress

J’ai mentionné les plugins ci-dessus, mais ils constituent une partie cruciale de votre blog et méritent un peu plus de profondeur.

Si vous utilisez WordPress en tant que CMS pour votre blog, les plug-ins vous permettent d’ajouter toutes sortes de fonctionnalités, telles que la capture d’emails, l’optimisation du référencement, l’analyse de site, l’optimisation de vos images, l’augmentation de la vitesse de chargement des pages, etc.

Le seul problème est que, comme les thèmes, il en existe littéralement des milliers. Et si vous ajoutez trop (ou mal construits) à votre blog, il peut alourdir votre site et le ralentir.

Pour vous simplifier la vie… voici les 10 plugins indispensables à installer dès le premier jour lorsque vous démarrez un blog. Gardez toutefois à l’esprit que certains plugins auront plus de sens en fonction du type de blog que vous souhaitez créer:

1. Yoast SEO. Plus il y a de personnes qui peuvent trouver votre contenu, meilleur sera votre blog. Yoast vous aide à optimiser les titres, les descriptions, la longueur du contenu et d’autres éléments de votre blog sur l’ensemble de votre blog afin que les moteurs de recherche vous trouvent plus facilement.

2. OptinMonster. Si vous construisez une liste d’emails de vos lecteurs, OptinMonster propose une suite d’outils pour vous aider à convertir davantage de lecteurs en abonnés emails, en particulier avec leurs fenêtres contextuelles indiquant les intentions de sortie qui attirent les visiteurs avec une offre personnalisée au moment de quitter votre site. .

3. WPForms. Vous voudrez que vos lecteurs puissent vous contacter facilement. WPForms vous permet de glisser-déposer des formulaires de contact sur des pages pour que vous puissiez le faire facilement.

4. Snap social ou sumo. Partages sur les réseaux sociaux, captures d’e-mails, etc. C’est une évidence si vous voulez construire et développer votre blog.

5. MonsterInsights. C’est probablement le meilleur plugin Google Analytics pour WordPress. Connectez MonsterInsights à votre compte Google Analytics (vous pouvez obtenir un compte gratuit Google Analytics ici) pour savoir qui vient sur votre site, combien de temps ils restent et quels sont les articles les plus populaires de votre blog.

6. BackupBuddy. De nouveau, parfois, les choses tournent mal. Il est toujours judicieux de faire une copie de sauvegarde de tout votre travail.

7. W3 Cache total. Les sites Web plus rapides se classent mieux dans Google et offrent une meilleure expérience à vos lecteurs. W3 Total Cache réduit la taille de vos fichiers afin que votre blog se charge plus rapidement pour tout le monde.

8. MaxCDN. En parlant de vitesse, MaxCDN accélère également le chargement des images et d’autres éléments statiques de votre blog.

9. MemberPress. Si vous souhaitez créer une communauté autour du contenu de votre blog, rien de plus simple que d’utiliser MemberPress. Vous pouvez créer un abonnement, limiter le contenu et configurer les options de paiement.

10. Insérez les en-têtes et les pieds de page. Parfois, pour modifier votre thème, vous devez ajouter des extraits de code à votre en-tête ou à votre pied de page (ce n’est pas aussi effrayant que cela puisse paraître). Cependant, le faire dans le code de votre thème peut causer des problèmes. Ce plugin vous permet d’ajouter facilement de petits extraits de code.

Notez que les fonctionnalités de certains de ces plugins sont déjà incluses dans certains thèmes.

Les meilleurs endroits pour trouver un designer pour votre blog

Avant de poursuivre, je voudrais vous donner une dernière option pour créer le design de blog que vous recherchez: embaucher un designer.

Oui, c’est un coût supplémentaire. Mais nous ne sommes pas tous axés sur le design. Et je crois fermement que nous devrions toujours utiliser nos forces et sous-traiter nos faiblesses. Donc, si la conception n’est pas l’un de vos points forts et que vous avez un budget suffisant, il serait peut-être judicieux d’engager quelqu’un pour vous aider.

Heureusement, il existe des tonnes de ressources incroyables pour recruter des designers indépendants. Si vous souhaitez vous diriger dans cette voie, voici quelques suggestions:

  • Upwork. L’un des marchés les plus importants et les mieux établis pour les talents indépendants. Vous pouvez facilement trouver un designer de sites Web ou un graphiste à la recherche d’une mission pouvant vous aider avec votre blog sur Upwork. Publiez simplement votre mission et ils vous enverront une liste de personnes avec lesquelles travailler.
  • Fiverr. Parcourez des milliers de profils de designers proposant leurs services pour aussi peu que 5 $. Vous allez payer beaucoup plus cher pour un travail de qualité et plus complexe, mais c’est un endroit idéal pour voir les profils et connaître les styles.
  • 99Designs. Contrairement aux autres marchés, 99Designs fonctionne sur un système de concours. Cela signifie que vous écrivez ce que vous voulez et que de nombreux designers vous enverront des idées pour se «concurrencer» pour le bien de votre entreprise. C’est une excellente option si vous n’êtes pas tout à fait sûr du style que vous souhaitez et si vous souhaitez obtenir des idées de plusieurs personnes.

Si vous décidez d’engager un designer, c’est toujours une bonne idée de faire vos devoirs à l’avance et de savoir exactement ce que vous cherchez. Il n’y a rien de plus fastidieux (et coûteux) que d’aller et venir avec un freelancer parce que vous n’aviez pas une vision claire de ce que vous vouliez au départ. Si vous recherchez plus de sites pour trouver des designers indépendants, consultez cette liste des meilleurs sites de freelancers.

6. Créez vos pages essentielles (À propos, Contactez-moi, Boutique, etc.)

Chaque site doit présenter quelques informations fondamentales. Qui êtes vous. Pourquoi les gens devraient vous écouter. Comment ils peuvent vous contacter s’ils ont des questions ou s’ils veulent travailler avec vous.

Ces pages sont toutes assez classiques, mais elles constituent également un excellent moyen de s’amuser et de permettre à vos lecteurs de vous connaître. En fait, je me sers de ma page À propos pour présenter non seulement qui je suis et raconter mon histoire, mais aussi pour expliquer ma proposition de valeur (pour les clients potentiels qui cherchent à me recruter) et pour présenter certaines de mes réalisations récentes.

C’est un endroit idéal pour que les gens puissent me connaître, connaître mon entreprise et mon travail.

Voici quelques instructions pas à pas sur la façon de créer une page à propos:

Comment écrire une page à propos

Vous n’y pensez peut-être pas beaucoup, mais votre page À propos peut rapidement devenir l’une des pages les plus populaires de votre blog.

Pensez-y… quelqu’un est tombé sur un article que vous avez écrit, il a aimé ce qu’il a lu et il veut savoir qui est cette personne.

Maintenant, vous pouvez soit leur donner une vieille photo de lycée et une poignée de phrases bâclées (comme la plupart des gens). Ou, vous pouvez leur raconter une histoire et en faire un fan. J’opterais également pour la deuxième voie, et c’est ce que je vais vous expliquer comment faire ici.

Écrire sur vous-même n’est pas facile. Commençons donc par quelques questions de base auxquelles toute page à propos de bon blog devrait répondre:

1. Quelle valeur créez-vous pour vos lecteurs?

Cela peut s’appeler une page À propos, mais vous ne voulez pas commettre l’erreur de ne parler que de vous. Oui, vous pourrez parler de qui vous êtes, mais votre page À propos devrait également porter sur vos lecteurs et sur la valeur que vous leur créez.

Tout d’abord, vous devez être extrêmement clair sur votre public et la valeur que vous créez pour eux. Par exemple, mon blog vise à aider les gens à créer et vivre de leur business en ligne, du blog au e-commerce. C’est donc exactement ce que je dis en haut de ma page À propos.

Cela aide les lecteurs à s’enraciner et à savoir qu’ils sont au bon endroit.

2. A qui s’adresse votre blog?

Votre déclaration de valeur indiquera qui est votre lecteur idéal, mais vous voulez vous assurer que lorsque la bonne personne accédera à votre blog, elle saura qu’elle est au bon endroit. C’est comme une poignée de main secrète pour votre blog. Réussissez la et vous donnerez à chaque personne le sentiment d’être à sa place.

Alors comment faire cela? Il existe plusieurs approches possibles:

  • Dites-leur à qui le blog est destiné: rien n’est plus fondamental que de dire ce que vous êtes. Ainsi, par exemple, si vous créez une communauté de conseils culinaires pour les mères qui travaillent, écrivez simplement: «Lancé dans X comme ressource culinaire pour les mères qui travaillent».
  • Montrez la preuve que vous faites partie de leur communauté: Vous pouvez montrer à vos lecteurs que vous faites partie de leur communauté de plusieurs manières. Est-ce que vous écrivez pour d’autres blogs ou sites qui sont dans votre niche ou que vous contribuez activement aux communautés et forums populaires? Qu’en est-il d’ajouter un témoignage ou une publication de quelqu’un de l’industrie qui a lu et aimé votre blog?

Personnellement, si vous avez les ressources, je choisirais la deuxième option. Non seulement cela indique aux lecteurs qui vous êtes et s’ils sont au bon endroit. Mais cela vous donne également une chance de montrer des preuves sociales (que d’autres personnes vous ont reconnu en tant que leader d’opinion). Bien sûr, vous n’auriez peut-être pas tout de suite cette option, c’est donc très bien de choisir la première option.

Maintenant, que se passe-t-il si quelqu’un lit votre page À propos et dit «Eh bien, ce n’est pas pour moi?», C’est parfait. Plus vous connaissez votre lecteur idéal, plus votre blog sera utile à cette personne. Comme lorsque vous sélectionniez votre niche de blog, si vous essayez d’écrire pour tout le monde, vous finirez par écrire pour personne.

3. Pourquoi devraient-ils vous écouter?

Si vous avez fait du bon travail dans les premières sections, votre lecteur devrait avoir une assez bonne idée de qui vous êtes et pouvoir décider s’il souhaite ou non continuer à vous lire. Cependant, à ce stade, il n’est pas mal de parler un peu plus de vous et de leur expliquer pourquoi vous êtes le blog qu’ils devraient suivre.

Cela signifie répondre à quelques questions supplémentaires et définir leurs attentes. Voici ce que vous voudrez peut-être inclure:

  • Quels types d’articles de blog vous écrivez: « Si vous aimez X, Y et Z, vous vous sentirez comme chez vous ici. »
  • Ce qu’ils retireront de la lecture de vos articles: « Je partage tout ce que j’ai appris sur créer une entreprise en ligne à partir de rien. »
  • Où devraient-ils commencer: « Si c’est votre première fois ici, consultez mon Guide ultime de X. »
  • Pourquoi votre blog et vous avez de la crédibilité: « J’ai travaillé avec X, Y, Z … »
  • Comment avez-vous commencé: «En 2012, lors d’une bouleversement dans ma vie, je me suis lancé dans le e-commerce…»

Ne craignez pas d’être personnel ici. Les gens se connectent avec des histoires et vos faiblesses plus qu’avec de la prose soigneusement conçue. Alors soyez qui vous êtes! La raison pour laquelle les lecteurs reviendront est d’entendre votre voix.

Pour ma part, je sais que mes lecteurs sont ici pour obtenir des conseils personnels et exploitables sur la création ou l’évolution de leur entreprise. Et donc je leur montre que non seulement je parle, mais que j’agis aussi.

4. Où vos lecteurs devraient-ils aller ensuite?

La dernière partie (et probablement la plus importante) de votre page À propos est également celle que la plupart des gens oublient. Dire à vos lecteurs ce qu’il faut faire ensuite!

Voulez-vous qu’ils lisent votre dernier article de blog? S’inscrire à votre newsletter? Vous suivre sur Twitter? Si quelqu’un s’est rendu jusqu’au bas de votre page, pourquoi le laisser seul maintenant? :

Je sais que si quelqu’un se rend sur la page À propos de mon blog, il vient probablement de me rencontrer.

Ce qui signifie que je ne veux pas en demander trop, comme s’inscrire à une newsletter ou me suivre sur les réseaux sociaux. Au lieu de cela, je veux qu’ils apprennent à mieux me connaître, afin qu’ils puissent le faire d’eux-mêmes.

C’est pourquoi mon appel à l’action est simplement de lire davantage de mon meilleur contenu.

Je sais que la valeur que je crée les incitera, espérons-le, à rester, mais à ce stade, je dois encore attirer leur attention. Ce que vous choisirez dépendra de vous, mais n’oubliez pas de penser au contexte de la personne à qui vous parlez.

Comment écrire une page de contact pour votre blog

Une autre page souvent négligée que vous voudrez inclure sur votre blog est un moyen simple pour les personnes de vous contacter.

Alors que la mienne va plus en profondeur, votre page de contact peut être aussi simple que d’avoir votre email et vos comptes de réseaux sociaux listés sur une page. Vous pouvez également inclure un formulaire de contact si vous préférez que votre email personnel ne soit pas accessible à tout le monde.

Si vous utilisez WordPress, l’un des meilleurs moyens de le faire consiste à utiliser un plugin tel que WPForms, qui vous permet de créer des formulaires de contact personnalisés en glissant-déposant des éléments.

Lorsque vous créez la page de contact, il ne suffit toutefois pas de simplement remplir le formulaire. Vous devez réfléchir aux raisons pour lesquelles quelqu’un voudrait vous contacter. Pouvez-vous répondre à des questions de base avec une FAQ sur votre page de contact? Si vous vendez vos services, pouvez-vous indiquer aux utilisateurs les exigences de base afin de ne pas perdre leur temps?

Pour mon blog, je sais que les personnes qui le liront voudront peut-être m’engager pour les aider et les guider dans leur projet. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi de centrer davantage ma page de contact sur le sujet « Comment travailler avec moi » sur mon blog. Cette page indique exactement ce que je fais, avec qui je cherche à travailler, et donne aux personnes la possibilité de prendre contact.

Ce qui est formidable à ce propos, c’est que je reçois surtout des messages de clients potentiels. Pour tout ce qui concerne les blogs et les contenus, j’essaie d’amener les gens à s’en tenir aux commentaires et aux réseaux sociaux. De cette façon, les commentaires sont publics et les autres lecteurs peuvent en tirer des leçons et s’impliquer.

Pensez aux types de communication que vous souhaitez que vos lecteurs utilisent et pour quoi. Vous pouvez utiliser votre page de contact pour définir ces attentes immédiatement.

7. Développez votre stratégie de contenu

La plupart des articles sur la création d’un blog s’arrêtent à cette étape.

Mais je pense qu’il est important non seulement d’expliquer comment mettre votre blog en marche, mais aussi de trouver le moyen de le transformer en quelque chose dont vous êtes fier (et qui puisse réellement vous rapporter un revenu décent).

Au cours des dernières années, mes petits projets secondaires sont devenus des sites rentables qui me génèrent des revenus confortables.

Tout d’abord, pourquoi avoir une stratégie de contenu?

Créer une «stratégie de contenu» peut sembler être un processus complexe, fastidieux et chargé de mots à la mode, qui nécessite un MBA et un baril rempli de café. Mais ce n’est vraiment pas le cas.

Une stratégie n’est en réalité qu’un plan d’action réalisable pour tout ce que vous avez déjà prévu.

Si vous connaissez votre niche et comprenez votre pourquoi …

Si vous connaissez votre lecteur idéal et ce qu’ils recherchent …

Si vous connaissez la valeur que vous voulez leur fournir et votre point de vu unique …

Ensuite, créer une stratégie de contenu est aussi simple que de résoudre les problèmes les plus pressants de vos lecteurs.

Mieux encore, le fait d’avoir une stratégie de contenu vous aidera lorsque vous vous sentez démotivé (plus qu’une affiche de citations motivantes ne pourra jamais accomplir), lorsque vous ne savez pas quoi écrire ou quand vous pensez abandonner votre blog.

Voici comment mettre en place une stratégie de base de contenu de blog:

1. Définissez votre objectif pour votre blog.

Que voulez-vous réaliser avec le contenu de votre blog? Est-ce pour générer du trafic et obtenir des lecteurs? Pour amener les gens à s’inscrire à votre newsletter? Pour leur demander de télécharger un livre que vous avez écrit ou un autre chose?

Cet objectif peut changer lorsque vous commencez, mais il est toujours important de le savoir tôt.

Vous avez la liberté de faire ces choix au début quand ils sont libres, rapides et faciles. Pas plus tard, lorsque vous avez pris des engagements.  »

Une fois que vous avez compris votre objectif principal (c’est-à-dire pourquoi vous avez choisi de démarrer un blog), nous pouvons commencer à définir les mini-victoires qui vous aideront à y parvenir.

2. Apprenez vraiment à connaître vos lecteurs (et où ils passent leur temps).

Vos lecteurs déterminent si votre blog est un succès ou non. Et pour leur écrire, vous devez vraiment les comprendre. C’est pourquoi il est utile que vous écriviez aussi pour vous-même. Cela garantit au moins un public de un.

Je crois fermement que le publique pour lequel vous écrivez les articles de votre blog est tout aussi important que ce que vous écrivez.

Dans de nombreux cas, vous allez devenir votre lecteur idéal, ce qui facilite tout ce processus. Mais dans presque tous les cas, il est utile de faire quelques recherches sur le public pour lequel vous écrivez (vous pourriez même apprendre quelque chose sur vous-même!)

Pour commencer, vous voulez réfléchir aux données démographiques et psychographiques de votre audience idéal:

  • Données démographiques: Caractéristiques quantitatives de vos lecteurs. Pensez, âge, sexe, lieu, travail, etc.
  • Psychographie: Les traits les plus «incommensurables» tels que les valeurs, les intérêts, les attitudes et les systèmes de croyance.

Une fois que vous avez écrit ces qualités, vous pouvez commencer à créer votre persona. une version fictive de votre lecteur idéal. Vous pouvez donc dire que vous commencez un blog de cuisine pour Chad, un papa de 30 à 40 ans, père au foyer vivant en Bretagne, qui valorise les ingrédients biologiques et ne s’inquiète pas trop des coûts de l’alimentation.

Maintenant, la question suivante est la suivante: où se trouve le Tchad en ligne?

  • Est-ce qu’il cherche des recettes sur Google ou Pinterest?
  • Est-il un utilisateur important de Facebook ou préfère-t-il des sites de communauté de niche et des forums?
  • Est-ce qu’il commente sur d’autres sites de cuisine ou consomme-t-il du contenu juste pour lire?

Le but de votre blog est de créer de la valeur pour votre Tchad.

MAIS… vous ne pouvez le faire que si vous savez qui est votre lecteur idéal et où il passe son temps. Si vous n’êtes pas totalement sûr, c’est bien si vous avez plus d’un lecteur idéal. Il est important de s’assurer que vos personnages ne sont pas trop vagues (car vos lecteurs pourraient ne pas savoir que vous écrivez tout de suite pour eux).

3. Décidez de vos contenus piliers

Quand il s’agit de décider du sujet sur lequel vous allez écrire, il est bon d’avoir quelques sujets principaux sur lesquels vous revenez. J’aime appeler ces contenus piliers, car ils constituent la base qui tient le reste de votre blog.

Avoir quelques piliers comme celui-ci aide votre blog à rester centré. Cela vous donne également une une voix à partir de laquelle vous pouvez écrire. Par exemple, si vous démarrez un blog de finances personnelles, vos piliers peuvent être:

  • Trucs et astuces de finances personnelles
  • Entretiens et récits de personnes ayant acquis une indépendance financière
  • Votre point de vue sur les nouvelles importantes du secteur financier
  • Les bases de la finance personnelle
  • Comment payer votre dette rapidement

Chacun de ces piliers peut avoir 10, voir 100 articles de blog à écrire. Mais tous travaillent également ensemble pour montrer que vous êtes un leader d’opinion dans votre niche.

4. Faites un brainstorming sur les idées d’articles sur le blog et utilisez la recherche par mot clé.

Très bien, à ce stade, votre stratégie de contenu répond aux personnes pour lesquelles vous écrivez et aux sujets que vous allez traiter.

Mais qu’en est-il des articles que vous allez écrire? La bonne nouvelle est que vous pouvez honnêtement écrire ce que vous voulez! Après tout, c’est votre blog. L’un des principaux avantages d’apprendre à créer un blog par vous-même. C’est votre plate-forme pour parler et partager.

Et si vous souhaitez créer un blog, vous avez probablement une tonne d’idées pour les articles que vous souhaitez écrire. Cependant, je peux dire par expérience que ces idées ne sont pas toujours présentes. Parfois, gérer un blog est plus difficile qu’il n’y paraît. Et cela peut s’avérer extrêmement difficile quand vous manquez d’idées, en particulier lorsque vous écrivez sur des sujets qui vous passionnent.

C’est là que j’estime qu’un calendrier éditorial simple est si important. C’est un document de base à remplir qui signifie que vous saurez toujours ce que vous écrivez ensuite et vous permet de consacrer plus de temps à la création de contenu. Ne vous tapez pas la tête contre le mur pour essayer de trouver des idées.

Voici un processus simple que j’utilise pour trouver les idées d’articles que j’écris pour mon propre blog:

  • Faites un brainstorming sur les sujets et les termes et écrivez-les tous: Commencez par écrire autant d’idées ou de mots-clés que vous pouvez. Visez des choses que vous savez que votre public idéal trouverait précieuse. Quelles questions posent-ils? Où avez-vous une expertise et pouvez vous aider à remplir les blancs?
  • Utilisez un outil de recherche de mots clés pour rassembler encore plus d’idées: nous voulons une tonne de ces sujets d’articles; utilisons donc un outil d’exploration de mots clés comme Ahrefs, Google Planner de Google ou Moz pour nous aider à le remplir. Ces outils vous montrent essentiellement mots-clés et des sujets liés à ceux que vous avez déjà indiqués, ainsi que le trafic généré par ces mots-clés (pour montrer que votre audience s’intéresse à eux!)
  • Regroupez des idées similaires: votre liste devrait être assez longue à ce stade. Alors, prenez tous ces mot-clés et commencez à les affiner. Y a-t-il des doublons que vous pouvez regrouper? Certains n’ont ils pas l’air hors sujet pour l’instant? Affinez et imprimez cette liste.
  • Mettez vos idées dans un tableur et établissez des priorités: OK, organisons maintenant cette liste un peu plus. Commencez une feuille excel et incluez votre mot-clé, le volume de recherche estimé, la difficulté et les opportunités (vous devriez pouvoir obtenir toutes ces informations à partir des outils de recherche de mot-clé que vous utilisez). En examinant toutes ces questions, attribuez une priorité à chacune d’elles sur une échelle de 1 à 5 ou sur une base Haut-Moyen-Bas.
  • Soulignez le contenu qui répond aux trois besoins principaux: Choisissez vos priorités et fixez vous des délais. Recherchez des sujets qui répondent aux trois besoins principaux: S’adapte à vos contenus piliers, représentent de véritables besoins pour vos lecteurs et ont le potentiel de générer du trafic sur votre site web à long terme.

Si j’ai encore besoin d’idées d’articles de blog, je me tournerai vers une tactique encore plus créative …

  • Demander à mes lecteurs actuels quels sont les défis auxquels ils sont confrontés et ce dont ils souhaiteraient que je parle.
  • En parcourant mes articles les plus populaire pour voir quels sujets et les styles qui ont le plus plu à mes lecteurs.
  • Faites plus d’articles de styles liste de citations qui n’exigent pas une tonne de réflexion et d’efforts originaux de ma part.
  • Discuter avec d’autres blogueurs de mon industrie et échanger des idées avec eux.
  • Parler de leçons spécifiques que j’ai récemment apprises ou d’expériences que j’ai faites.
  • Réfléchir à la fois aux erreurs que j’ai commises récemment et aux tactiques qui fonctionnent aujourd’hui (et pourquoi).

À ce stade, j’ai généralement un calendrier de contenu bien rempli.

Mais il est important de garder à l’esprit les priorités lorsqu’il s’agit de choisir quel article rédiger en priorité par rapport au moins essentiel, c’est le trafic potentiel que vous pourriez espérer générer en vous classant bien dans la recherche organique sur ce sujet.

Cela revient à faire systématiquement des recherches de mots clés avant de commencer à écrire un nouvel article. Cela garantit non seulement que vous aurez éventuellement la possibilité de monétiser votre trafic, mais cela permettra également de confirmer que d’autres personnes souhaitent réellement consommer le contenu sur le sujet traité.

5. Cartographiez le contenu que vous allez créer avant de lancer votre blog.

Avant de lancer votre blog, vous souhaiterez peut-être disposer d’un peu de contenu déjà prêt. Ceci est facultatif, et je le fais personnellement dans les deux sens avec les nouveaux blogs que je lance, en fonction de nombreuses variables.

Mais si vous avez un public de taille décente sur un réseau social que vous prévoyez d’alerter une fois le blog lancé, votre premier article pourrait exploser et devenir viral. Dans ce cas, vous voudrez au moins avoir un plan pour engager les nouveaux lecteurs que vous avez.

Même un ou deux articles piliers sur votre thème principal sont déjà suffisants, mais si écrire vous vient facilement, vous pouvez en faire un peu plus. Rappelez-vous cependant, il est toujours préférable de commencer petit et de grandir régulièrement.

Vous en apprendrez plus sur votre public, votre processus et ce qui fonctionne bien lorsque vous écrivez et publiez davantage.

Et enfin, n’oubliez pas de vous amuser et d’être intéressant. Si vous avez choisi une niche qui vous tient à cœur, rappelez-vous pourquoi vous y tenez. Les gens veulent entendre votre voix et votre point de vue.

C’est ainsi que votre blog et votre contenu se démarqueront.

La meilleure stratégie de contenu et les meilleurs outils de gestion

Mettre au point une stratégie de contenu de blog (et s’y tenir) peut être un peu intimidant au début.

Heureusement, il existe une multitude d’outils fantastiques pour vous aider à rester organisé, motivé et sur la bonne voie. Voici quelques un de mes préférés:

Personnellement, je préfère utiliser une combinaison de Trello et de Google Docs pour gérer mon contenu. Trello est visuellement attrayant et facile à comprendre, mais c’est sur Google Sheet que je retrace l’essentiel de mon travail de promotion en cours pour que mes articles soient bien classés.

Vous pouvez avoir différentes colonnes indiquant le stade où se trouve un article. Des idées aux sujets sélectionnés, en cours, planifiées et publiées.

Une fois que j’ai décidé qu’un article est approuvé dans mon processus éditorial, il est intégré à ma feuille Google du calendrier éditorial.

À partir de là, je vais aborder la gestion consistant à rédiger une description de mon approche pour aborder ce sujet, confirmer ma recherche de mots clés, et c’est là que je passerai du temps à mettre à jour le statut de la publication même après sa publication ( lorsque je sécurise de nouveaux backlinks provenant de sites à haute autorité ou que la presse a retenu un article).

8. S’engager à un calendrier de publication régulier

Si vous souhaitez que les lecteurs reviennent régulièrement sur votre blog, vous devez leur en donner une raison.

La rigueur est l’un des aspects les moins mis en avant mais néanmoins les plus importants pour le succès d’un blog (et l’une des raisons pour lesquelles vous avez décidé d’apprendre à créer un blog, j’imagine).

La rigueur est essentielle pour plusieurs raisons. Écrire régulièrement:

  • Définit les attentes de vos lecteurs: les internautes savent à quel moment revenir sur votre blog et vérifient régulièrement la présence de nouveaux contenus.
  • Définit les attentes avec vous-même: il peut être facile de sortir de l’habitude de publier régulièrement si vous manquez quelques jours. Cependant, si vous décidez et vous vous engagez dans un calendrier, vous savez quand vous devez publier. Nous faisons tous mieux avec quelques échéances dans notre vie.

Même si la majorité de vos messages ne deviennent pas viraux, plus vous publiez, meilleures sont les chances que vous receviez beaucoup de trafic.

Désormais, il existe une ligne de conduite à tenir lorsque vous commencez un blog et que vous souhaitez définir un calendrier de publication rigoureux.

Vous pourriez avoir une tonne d’idées et d’enthousiasme, mais s’engager excessivement est le moyen le plus facile de tuer les deux. Au lieu de cela, vous devriez vous engager au montant minimum que vous voulez publier. Disons une ou deux fois par semaine. Et essayer de vous en tenir à cela religieusement.

Le perfectionnisme est un tueur mortel lorsqu’il s’agit de projets comme celui-ci. Alors rappelez-vous, faire est mieux qu’attendre la perfection.

C’est là qu’avoir un calendrier de contenu clair devient si important. Si vous pouvez passer quelques heures chaque mois à planifier tous les articles que vous souhaitez écrire, vous saurez toujours sur quoi vous devriez travailler et à quelle date. Cela peut être dans un simple document Google, ou en utilisant un outil comme Trello qui vous permet de suivre les articles tout au long du processus, de l’idée à l’écriture, en passant par la publication et la promotion.

Tout comme lorsque vous travaillez ou que vous investissez de l’argent, plus vous consacrez du temps à votre blog, plus vous obtiendrez de bons rendements.

9. Utilisez des photos et des designs gratuits pour que vos articles se distinguent

Avant de publier sur votre tout nouveau blog, il vous reste une dernière étape.

Des études montrent que les articles de blog avec des images obtiennent 94% de vues en plus que ceux qui n’en possèdent pas. Et quand il s’agit de publier des articles sur les réseaux sociaux, les tweets contenant des photos génèrent 150% de retweets supplémentaires par rapport à ceux qui n’en ont pas, tandis que les publications de Facebook contenant des images mobilisent 2,3 fois plus.

Le simple ajout de quelques éléments visuels peut presque doubler le nombre de vues et étendre considérablement les partages d’une publication.

Maintenant, il est assez irréaliste de penser que vous allez engager un photographe professionnel pour travailler sur votre nouveau blog.

Et c’est tout à fait bien (indice: moi non plus)! Vous pouvez utiliser d’incroyables ressources de photos gratuites pour améliorer vos articles, même si vous n’êtes pas très soucieux du design. Vous pouvez même simplement utiliser des captures d’écran dans votre contenu, en fonction du sujet.

Ressources photo gratuites

Les images sont l’un des moyens les plus simples d’ajouter des éléments à vos articles.

Bien que les mots «stock photo» vous fassent penser à des photos ringardes de gens maladroits dans un faux bureau avec leur pouce levé… ces dernières années, un certain nombre de sites de qualité bien supérieure sont apparus et proposent des photographies incroyables complètement libre d’utilisation pour votre blog.

Voici quelques-uns de mes favoris:

1. Unsplash.

Unsplash est probablement la meilleure ressource en ligne de photos téléchargées par l’utilisateur et entièrement gratuites pour votre blog. Chaque photo publiée sur Unsplash est préparée par une équipe afin de s’assurer de sa qualité. Vous éviterez ainsi de passer au crible des photos horribles pour trouver celle que vous recherchez.

Sous la licence Unsplash, vous n’avez même pas à inclure le photographe (cependant, ils vous le recommandent!), Ce qui en fait l’option la plus simple pour la photographie gratuite de blogs.

2. Death to stock.

Si vous cherchez quelque chose d’un peu plus exclusif et que vous êtes prêt à dépenser un peu d’argent, Death To Stock vous envoie une collection selectionnée d’images gratuites que vous pouvez utiliser sur votre blog chaque semaine. Ou, pour 12 $ / mois, vous pouvez accéder aux plus de 2 000 photos professionnelles sur leur site Premium.

3. Pixabay.

Si vous recherchez la quantité par rapport à la qualité, Pixabay dispose d’une collection de 1,4 million de photos, vidéos, illustrations et graphiques vectoriels que vous pouvez utiliser gratuitement. Nombre d’entre eux proviennent d’autres sites de photos gratuites et la qualité n’est pas aussi bonne que les deux autres que j’ai mentionnées, mais c’est quand même une bonne option si vous voulez passer du temps à faire défiler les pages.

Autres excellentes ressources photo gratuites dignes de mention

  • Wikimedia Commons: plus de 21 millions de photos et d’images de l’Histoire qui sont maintenant dans le domaine public et qui peuvent être utilisées gratuitement.
  • New Old Stock: Photos vintage d’archives publiques. Beaucoup d’options intéressantes en fonction de votre niche et de votre style.
  • Life of Pix: Superbes photos gratuites offertes par une agence de publicité de Montréal, au Canada.

Ressources de création de designs gratuites

En plus des photos, il existe une tonne d’excellentes ressources de designs qui peuvent améliorer vos publications. Et vous n’avez pas besoin d’une connaissance approfondie de Photoshop ou même d’un talent créatif dans particulier pour les utiliser. Voici quelques-uns de mes favoris:

1. Canva pour les images de réseaux sociaux et les citations.

Canva est un incroyable outil de création gratuit qui existe depuis 2012. Il utilise des modèles en glisser-déposer pour pratiquement tous les éléments de création dont vous avez besoin pour votre blog, des publications sur les réseaux sociaux pour Pinterest, Twitter et Facebook aux citations personnalisées.

L’utilisation de base est gratuite et vous avez accès à une tonne de ressources de conception, de logos et de photos.

2. Visme pour des infographies et présentations.

Comme Canva, Visme est un outil en ligne gratuit qui vous permet de créer des dessins personnalisés pour votre blog. Après vous être rapidement inscrit, vous pourrez choisir parmi des centaines de modèles pour les graphiques de blog, les infographies, les publications sociales, etc.

3. Noun Project pour les icônes design.

Si vous avez des idées design et que vous souhaitez faire le travail vous-même, il n’y a pas de meilleur endroit pour les icônes que Noun Project. Avec plus d’un million d’icônes libres de droits, c’est une ressource fantastique pour votre blog.

Autres excellents outils de design:

  • Subtle Patterns: arrière-plans de base de blogues et modèles créés par TopTal, le marché des pigistes.
  • PicMonkey: éditeur de photos en ligne avec une application amusante pour smartphone permettant de modifier des photos personnelles.
  • Pixlr: retouche photo en ligne plus avancée (pour les personnes habituées à des outils comme Photoshop).

À quoi ressemble un article de blog bien conçu?

En réalité, ce qui a l’air « bon » est subjectif et vous appartient totalement. En fonction de ce que vous pensez que vos (futurs) lecteurs apprécieront le plus.

Cependant, il existe quelques principes de conception éprouvés et des conseils que je peux offrir sur la création d’un blog attrayant (que les lecteurs peuvent facilement digérer).

1. Faciliter la lecture

Le design ne se limite pas à des couleurs folles, à des polices multiples et à des tonnes d’images et de vidéos. Il s’agit de rendre l’expérience de votre lecteur la plus agréable possible. C’est pourquoi la première chose à laquelle vous devriez penser lorsqu’il s’agit de passer des bases de l’apprentissage de la création d’un blog à la mise au point de votre design, n’est pas ce que vous pouvez ajouter. Mais ce que vous pouvez retirer.

Les espaces blancs sont essentiels à la lisibilité de votre blog. Donc, ne commencez pas par entasser un tas d’éléments design partout. Cherchez des moyens de rendre les choses simple (un bon thème devrait le faire pour vous).

Ensuite, assurez-vous que votre taille de police est suffisamment grande. 12 pt convient à un document Word, mais pour votre blog, vous voudrez passer à 16 pt ou plus. Vous voudrez également faire attention à la longueur de la ligne. La plupart des designers estiment que la longueur idéale d’une phrase sur votre blog est comprise entre 50 et 85 caractères, car elle aide les lecteurs à continuer l’article.

Si tout cela vous semble compliqué, ne vous inquiétez pas. Nous avons une réaction très émotionnelle à un bon design. Essayez des polices et des options d’espacement et voyez ce qui vous convient le mieux.

2. Toujours inclure une image pertinente en haut de votre blog

Le cerveau humain a deux façons de se rappeler des choses: verbalement et visuellement.

Si vous pouvez combiner les deux au début de votre article, vous aurez une meilleure chance que les gens se rappellent de vous et qu’ils deviennent un fan de votre blog. Ce que je veux dire, c’est que vous devriez toujours avoir une image pertinente au début de votre article.

En insérant une image pertinente au début en haut de la publication (et en superposant le titre dessus), vous renforcez la connexion avec votre lecteur. Maintenant, vous n’avez plus besoin de mettre du texte sur votre image. Tout ce qui est pertinent et qui fonctionne avec le thème de l’article est bon.

3. Utilisez beaucoup de titres pour diviser le contenu

Les lecteurs se fatiguent rapidement. Et regarder un mur de texte géant est intimidant et peut amener les gens à quitter votre blog. C’est pourquoi je propose d’inclure un titre ou un sous-titre tous les 300 à 500 mots. Certaines personnes disent que cela devrait être encore moins que cela, mais je pense que cela dépend de votre niche et de la longueur de vos publications. Comme toujours, faites ce qui vous semble naturel.

J’essaie également d’inclure des images autour de chaque en-tête de mon article pour interrompre le flux de texte.

4. Utilisez un style particulier pour mettre en valeur les éléments clés de votre article

Un bon design guide votre lecteur à travers l’article. Et l’un des moyens les plus simples consiste à mettre l’accent sur les parties clés en gras ou en italique.

C’est une excellente tactique, mais elle peut aussi être exagérée rapidement. Vous ne pouvez pas dire que tout dans votre message est important. Alors utilisez-le avec parcimonie.

5. Assurez-vous que les gens savent où ils se trouvent

La recherche organique génère beaucoup de trafic. Ce qui signifie que les gens ne savent pas nécessairement qui vous êtes quand ils arrivent sur la page. Pour établir un lien durable avec eux et les mettre à l’aise, assurez vous d’avoir un bref aperçu de qui vous êtes suis en haut de la page.

Non seulement cela permet aux gens de savoir où ils se trouvent, mais cela leur dit à quoi ils peuvent s’attendre s’ils restent dans les parages. De plus, des études ont montré que l’utilisation de photos de personnes réelles augmente le temps que les lecteurs passent sur votre blog.

Note : Aujourd’hui, vous apprenez à créer un blog, mais vous allez bientôt avoir des gens qui rejoignent votre newsletter …

Appliquez cette même stratégie à la manière dont vous communiquez avec les abonnés de votre blog par emails. Veillez toujours à envoyer vos lettres d’information par emails à partir d’une adresse électronique qui semble provenir d’une personne réelle, avec une photo associée au compte et une signature personnelle au bas de l’email.

Non seulement la touche personnelle aidera-t-elle énormément à nouer des relations avec vos lecteurs et augmentera les chances de pouvoir engager plus de conversations au fil du temps, mais elle créera un sentiment de reconnaissance visuelle. Les lecteurs commenceront à se rappeler de votre nom et de votre photo dès qu’ils la verront.

Et c’est le début de la construction d’une marque personnelle. Il faudra du temps, du travail et de l’élan pour atteindre un niveau où vous êtes reconnaissable dans votre secteur, mais le résultat peut être immense.

6. Créer le titre parfait qui encourage les lecteurs à cliquer

L’une des principales raisons pour lesquelles vous avez choisi de créer un blog était d’attirer des lecteurs, n’est-ce pas?

En effet, consacrer du temps et des efforts à la rédaction de titres intéressants, engageants et surtout: concrétisez les promesses de vos articles et aider réellement vos lecteurs.

En guise de point de départ, apprenez en observant les gros titres d’autres blogueurs à succès dans votre niche. Utilisent ils souvent des chiffres? Combien de titres de leurs articles incluent des parenthèses? Est-ce que cela semble être une bonne pratique de mettre en majuscule la première lettre de chaque mot?

Au début, lorsque j’ai choisi d’apprendre à bloguer, je ne savais pas comment écrire des titres convaincants. Aujourd’hui, j’ai développé une formule qui comprend plusieurs caractéristiques clés qui permettent d’attirer des lecteurs.

Mes éléments essentiels d’un titre d’article réussi:

  • Incluez un chiffre (comme 10, 32, 55 ou 101) pour capter l’attention d’un lecteur potentiel
  • Utilisez un mélange de mots émotionnels, courants, peu communs et puissants pour que le titre se lise agréablement
  • Placez une partie du titre entre parenthèses pour la faire ressortir davantage
  • Et plus important encore… assurez-vous que votre titre correspond à l’intention de ce que votre lecteur espère atteindre

Une fois que vous avez commencé à créer votre blog et que vous approfondissez l’optimisation du contenu, vous commencerez à développer un style cohérent, qui devrait être largement influencé par ce à quoi vos lecteurs répondent le mieux.

10. Publier et promouvoir vos articles

Si vous avez réussi à aller aussi loin, vous devriez être en pleine forme et pret à acquérir les bases de la rédaction d’articles convaincants et à créer un superbe design pour votre site.

Mais il reste une dernière pièce du puzzle dont presque aucun autre blogueur ne parle ouvertement: la promotion.

Vous avez donc appris à créer un blog … Comment générer du trafic maintenant?

C’est une question que j’entends maintes et maintes fois. Et c’est ce qui distingue les grands blogs de ceux qui ne sont lus que par votre mère et de quelques robots de spam. Si vous souhaitez générer du trafic et bâtir une entreprise prospère à partir de votre blog, vous devez savoir comment promouvoir vos publications.

En fait, je crois fermement que vous devriez consacrer autant de temps à la promotion d’un article qu’à sa rédaction.

Mais par où commencer?

Voici quelques-unes des meilleures façons de partager vos publications et de vous mettre en contact avec de nouveaux lecteurs.

Les médias sociaux

Le premier lieu évident vers lequel se tourner est le média social. Facebook, Twitter, Pinterest, LinkedIn, Reddit, Instagram, Snapchat. Peu importe la plateforme, celle qui convient le mieux à votre niche est celle qu’il faudra choisir.

Il ne sert à rien d’essayer de promouvoir les articles de votre blog sur toutes les plateformes de médias sociaux.

Au lieu de cela, recherchez celles qui vous donnent le meilleur rendement.

La clé ici est d’expérimenter et de voir ce qui fonctionne pour vous.

Chaque réseau social résonne naturellement à une certaine niche et à un certain type de lecteur. C’est un indication assez large, mais d’une manière générale, voici ce qui fonctionne le mieux sur chaque plateforme sociale:

  • Facebook: Vidéos et contenus épurés
  • Instagram: Photos haute résolution, citations et Stories
  • Twitter: Nouvelles, articles de blog et GIFs
  • LinkedIn: Contenu professionnel et actualité de votre industrie
  • Pinterest: infographie, guide étape par étape en photo, contenu visuel
  • Reddit: Commentaires sur des sujets de votre niche

C’est beaucoup. Heureusement, de nombreux outils peuvent vous aider à gérer vos publications sur les réseaux sociaux tout au long de la semaine. En fait, avec le bon outil, vous devriez être capable de promouvoir toutes vos publications sociales en une heure ou deux par semaine. Voici mes favoris:

  • Buffer: l’un des moyens les plus simples de planifier à l’avance les partages sociaux pour Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn et Pinterest. Leur plug-in de navigateur est également idéal pour ajouter rapidement des articles intéressants que vous trouvez à votre file d’attente.
  • Hootsuite: si vous souhaitez quelque chose de plus poussé, Hootsuite est une puissante plateforme de partage social, de planification et de surveillance. C’est probablement un peu trop pour un blogueur débutant, mais c’est une option intéressante à surveiller une fois que vous commencez à vous développer.
  • Gain App: Si vous travaillez avec plusieurs personnes sur votre blog, Gain est un excellent outil pour collaborer et contrôler qui publie quoi depuis votre compte. C’est un peu plus cher, mais leurs workflows peuvent vous faire gagner beaucoup de temps.

Forums et groupes de discussion

Parfois, jeter vos idées dans le bruits des médias sociaux n’en vaut pas la peine. Faire partie de forums et de communautés en ligne ciblés peut vous permettre de gagner du temps. Si vous trouvez les bons.

Recherchez un groupe pertinent à rejoindre. Par exemple, si vous créez un blog sur la photographie, vous pouvez envisager de rejoindre des groupes Facebook tels que Nikon Digital Camera & Photo Enthusiasts (plus de 26 000 membres), Nikon D750 Users (plus de 27 000 membres) et Nikon UK Photography (plus de 13 000 membres).

(J’ai trouvé ces groupes en recherchant « Nikon » et en cliquant sur l’onglet de tri « Groupes » en haut du menu.)

Si votre blog est utile à quiconque possède un appareil photo reflex numérique, vous êtes sûr de trouver suffisamment de personnes qui seraient intéressées par la lecture de vos articles au sein de ces groupes.

Maintenant, si votre recherche ne donne pas de groupes Facebook avec un nombre décent de membres (plus de 5 000), il existe d’autres options. Recherchez des groupes Facebook généraux qui se rapportent à votre niche ou à des groupes sur LinkedIn ou Reddit.

Rappelez vous. Ce ne sont pas simplement des endroits où déposer des liens vers vos articles de blog. Vous devez fournir une valeur avant de demander quoi que ce soit en retour. Commencez donc par établir des relations et nouez des contacts avec les gens là-bas.

Vous ne savez jamais, vous pourriez peut-être trouver de bonnes idées de blog au cours du processus.

Messages d’invités et blogs sur des sites tels que Medium, Quora, Linkedin et autres

L’une des meilleures choses à propos de la création d’un blog est que les blogueurs aiment s’entraider. Et la publication invités sur d’autres blogs pertinents est l’un des meilleurs moyens de communiquer avec un public déjà établi.

Une fois que vous serez un minimum établis, contactez des éditeurs et d’autres blogueurs. Vous subirez beaucoup de refus, mais avec le temps, cela deviendra plus facile.

Commencez par cibler des blogs de taille similaire ou inférieur au vôtre.

Cela peut sembler beaucoup de travail, mais ces premiers articles invités sont ce qui vous aideront à créer votre propre public et votre propre communauté. Et finalement, à mesure que votre réseau grandira, vous serez capable de créer de meilleures relations et de commencer à publier sur de plus gros blogs.

Quora est également un site de questions et réponses qui permet à quiconque de répondre aux requêtes des utilisateurs. Une tactique que vous pouvez utiliser est de rechercher des sujets pertinents dans mon niche, puis de répondre aux questions que vous avez déjà traitées sur votre blog. Vous pouvez même publier le texte intégral de l’article de votre blog.

Enfin, si vos articles de blog sont davantage axés sur les affaires, vous pouvez les publier sur LinkedIn.

Le point clé de tout cela est que vous voulez rechercher des endroits où votre public est présent. Que ce soit d’autres blogs, communautés ou plateformes sociales.

Utiliser une newsletter pour augmenter votre audience

L’une des meilleures formes de promotion de votre blog n’est pas destinée à d’autres audiences, mais à la vôtre.

Une lettre d’information par email est probablement le moyen le plus efficace de garder les lecteurs engagés et enthousiastes à l’égard du travail que vous faites et l’une des choses que vous devriez configurer dès que vous commencez un blog.

Construire votre liste d’emails est également facile. Il suffit de mettre un formulaire dans vos articles et sur votre site. Ou bien, offrez un contenu spécial aux personnes en échange de leur adresse email:

Si vous avez un article de blog sur votre site et que vous avez une sorte de liste ou de livre, ils peuvent l’obtenir simplement en donnant leur email, ce qui peut très bien fonctionner.

Personnellement, j’utilise toujours  mailchimp pour gérer les abonnés aux newsletter de mes sites.

J’envoie une mise à jour à ma liste chaque fois que je publie un nouvel article ou une ressource que je souhaite partager. Et cela garantit désormais que mon contenu sera rapidement vu par des milliers de personnes.

C’est de loin le principal moteur de croissance et de chiffre d’affaires de mes sites, et je ne saurais le dire assez.

Autres moyens de développer le trafic de votre blog

En dehors de la promotion sur les réseaux sociaux, les e-mails et les articles invités, il existe quelques autres techniques:

  • Interrogez des personnes de votre niche: il n’y a rien de mieux que d’apprendre des personnes célèbres de votre niche. Les interview vous aide non seulement à nouer des relations, mais d’autres personnes qui lisent votre blog veulent en savoir davantage. Vous pouvez utiliser ces interviews pour rédiger des articles ou même créer un podcast.
  • Réseautez avec d’autres blogueurs ou mentionnez leurs blogs: Au début, vous voulez entrer sur le radars des autres. Et l’un des meilleurs moyens de le faire est de mentionner d’autres blogueurs et articles de pertinents sur les vôtre. Cela signifiait créer un lien vers des articles pertinents, puis envoyer un e-mail au blogueur et lui dire «Hey! Je vous ai mentionné dans mon article le plus récent. Si vous pensez que cela vaut la peine d’être partagé, je l’apprécierais vraiment. Mais sinon, je suis heureux de continuer à partager le vôtre.
  • Parlez aux gens de ce que vous faites: cela peut sembler trop simple, mais dites aux gens autour de vous ce que vous faites. Soyez enthousiaste pour votre blog et partagez les choses sur lesquelles vous travaillez. C’est peut-être juste vos amis qui vous liront pour commencer, mais vous devrez répondre à chaque commentaire, sortir et commenter sur d’autres blogs. Ceci est essentiellement votre industrie et ce sont vos collègues. « 
  • Apprenez des autres blogueurs: Si vous ne vous sentez pas prêt à communiquer avec d’autres blogueurs de votre industrie, essayez au moins d’apprendre de ce qu’ils font. Vous devriez étudier les personnes qui sont douées pour ce que vous faites: Regardez ce qui fonctionne pour elles et voyez comment vous pouvez vous en servir. Vous pouvez apprendre des tonnes de blogueurs à succès, voir ce qu’ils ont fait et l’appliquer à votre niche.

BONUS: Les 8 meilleures façons de gagner de l’argent en blogging (monétiser votre blog)

Il y a une raison pour laquelle monétiser votre audience est la toute dernière étape de mon guide.

C’est parce qu’aujourd’hui… même si vous ne faites que commencer, la monétisation ne devrait pas être votre priorité.

Vous devez trouver vos lecteurs, établir des relations avec eux, créer une communauté autour de votre blog et continuer à fournir de la valeur (sous forme de contenu) avant d’essayer immédiatement de vendre un cours en ligne, d’acheter vos services ou autre.

Bloguer est un investissement qui peut rapporter d’énormes dividendes, mais c’est un paiement à long terme.

Quand même, il est bon d’avoir une idée des moyens par lesquels vous aimeriez gagner de l’argent en bloguant au fur et à mesure que vous plongez dans ce sujet.

N’oubliez pas que lorsque vous commencez à peine, certaines de ces stratégies de monétisation seront plus simples que d’autres, alors que votre audience continue de croître.

1. Contenu sponsorisé

Qu’est-ce que le contenu sponsorisé? Généralement, c’est le moment où une marque, une entreprise ou un particulier vous paie des frais afin d’obtenir son contenu (ou offre) devant votre public. Cela signifie que vous aurez probablement besoin d’un semblant de base de lecteurs avant de pouvoir négocier un contrat de contenu sponsorisé, car le sponsor voudra voir vos lecteurs cliquer et au moins voir l’offre sur laquelle vous écrivez.

La meilleure façon de créer du contenu sponsorisé sans ennuyer vos lecteurs est de l’intégrer à votre style typique.

Sauf si vous avez déjà une importante option sur un autre site (ou compte social) que vous envisagez d’utiliser pour générer du trafic vers votre blog, il vous faudra du temps pour développer une audience à un point tel que le contenu sponsorisé est une option de monétisation viable.

Mais, il existe des moyens beaucoup plus rapides pour commencer à monétiser votre blog. Comme…

2. Freelance (vendre vos services)

Si vous souhaitez commencer à gagner de l’argent sur votre blog dès maintenant, la vente de vos services sera de loin votre option la moins coûteuse.

Tout ce dont vous avez vraiment besoin pour décrocher votre premier client en freelance, est un argumentaire assez puissant, à partir duquel un blog aidera de manière significative. Vous aurez envie de créer vos pages clés (À propos, Contact, Engagez-moi) et de présenter au moins quelques exemples du travail que vous avez effectué et que vous allez bientôt présenter à vos clients.

Et si vous n’avez pas encore ces échantillons de travail… ne laissez pas cela vous retenir. Passez quelques jours maintenant à créer ces exemples d’articles, de designs ou d’autres produits et à les héberger sur votre propre blog comme s’il s’agissait d’un projet pour lequel vous avez été payé.

Si vous avez une compétence que vous pouvez vendre en tant que service, alors vous êtes déjà prêt à sortir et à commencer à présenter à des clients potentiels. Cette compétence pourrait être quelque chose comme…

  • L’écriture
  • Le design
  • La photographie
  • Le marketing
  • Le développement
  • Les Relations publiques
  • La gestion de médias sociaux
  • L’assistance virtuelle
  • La construction de la communauté
  • Les campagnes de référencement ou de publicité payante
  • La stratégie d’entreprise ou gestion de projet
  • La liste est longue … parce que n’importe quelle compétence peut être monétisée

3. Cours en ligne

Une fois que vous avez acquis une compétence (ou une expérience) que les autres veulent aussi apprendre, il est relativement facile de regrouper vos meilleurs conseils, stratégies, tactiques et tutoriels dans un cours en ligne où les gens peuvent payer pour accéder à ces cours plus rapidement qu’ils ne l’auraient autrement fait. Passer par le processus déroutant de l’apprentissage par essais et erreurs.

Ce qui est génial avec les cours en ligne en tant que voie de monétisation pour votre blog, c’est que vous n’avez pas besoin d’un vaste public pour commencer à gagner de l’argent grâce aux cours.

Une fois que vous avez quelques lecteurs sur votre blog, encouragez-les à communiquer avec vous. Posez des questions, proposez des téléchargements gratuits, partagez des conseils et demandez-leur de rejoindre votre liste de diffusion ou de vous contacter personnellement.

En savoir plus sur leurs plus grands défis (en ce qui concerne les sujets abordés sur votre blog). Identifiez les moyens par lesquels vous pouvez les aider uniquement en vous appuyant sur vos propres compétences, connaissances et expérience.

Une fois que vous avez déterminé le bon moyen d’aider une poignée de vos lecteurs à résoudre un problème réel qu’ils rencontrent, expliquez-leur (de manière très personnalisée, par email ou idéalement par téléphone) de précommander votre cours et dans  l’intervalle, d’être coaché personnellement par vous pendant que vous travaillez à élaborer le matériel de cours réel.

Cela vous apportera 2 éléments clés pour vous:

  • Premièrement, demander aux gens de vous donner leur argent durement gagné prouvera que vous résolvez un problème réel.
  • Deuxièmement, vous obtiendrez des sujets de test réel pour vous aider à construire et à préparer votre contenu de cours en temps réel au cours des prochaines semaines. Votre cours peut émerger à la suite des leçons apprises et des tactiques éprouvées lors de vos coaching direct.

Votre objectif reste de pré-vendre votre cours à une petite communauté d’acheteurs précoces (ou bêta-testeurs) et d’interagir avec eux individuellement tout en développant, testant et affinant le matériel de cours pour s’assurer qu’il résout bien les problèmes de votre lecteur.

4. Annonces publicitaire classiques (Rejoindre des réseaux d’annonces)

Google AdSense, BuySellAds et Propeller Ads font partie des autres principaux réseaux publicitaires à envisager au démarrage de votre blog.

Globalement, la publicité traditionnelle au CPC ou au CPM ne devient pas très rentable (du moins en tant que source viable de revenus significatifs) tant que vous n’atteignez pas près d’un million de lecteurs par mois. Ce n’est donc pas un excellent canal de monétisation sur lequel vous concentrer à court terme.

Mais si vous trouvez les bons leviers pour commencer à générer d’énormes volumes de trafic, c’est un moyen très rapide de commencer à monétiser votre audience.

5. podcasts Sponsirisés

Une autre excellente façon de commencer à monétiser votre blog consiste à lancer un (simple) podcast pour vos lecteurs … et à utiliser vos statistiques de trafic et d’audience pour négocier des parrainages de marques qui souhaitent atteindre votre type de lecteurs et d’auditeurs.

Vous pouvez même combiner des offres de placement d’annonces de podcast avec des articles de blog sponsorisés sur votre site pour adoucir l’accord.

Ce que j’aime le plus dans le podcasting, c’est que cela donne une excuse pour interviewer certaines des personnes les plus intéressantes du secteur, et selon la niche sur laquelle vous écrivez, il peut être relativement facile de commencer à faire des interviews avec certaines personnes célèbres.

Mais lorsque vous débutez, je vous recommande d’enregistrer quelques épisodes et de lancer votre émission sans essayer de réserver un parrainage à l’avance.

Pour en savoir plus sur la création de podcast, je vous invite à lire cet article de Solopreneur.

6. Programmes d’affiliation

Chaque mois, je gagne un bon montant de revenus passifs avec les programmes d’affiliation dont je suis membre

Voici comment fonctionnent les programmes d’affiliation: Vous obtenez un lien de suivi spécial de la société pour laquelle vous êtes affilié. Ensuite, vous placerez ce lien dans les articles de votre blog, dans les emails envoyés aux abonnés de votre blog, et vous l’insérerez ailleurs dans vos liens pour vos lecteurs. Lorsqu’une personne clique sur ce lien de suivi pour effectuer un achat, s’inscrire (ou occasionnellement une autre mesure), vous gagnez soit un montant défini, soit un pourcentage de cette vente.

Vous êtes rémunéré pour avoir référé de nouveaux clients à vos partenaires affiliés.

Certaines des plus grandes marques ont des programmes d’affiliation. Pensez aux entreprises mondiales comme Amazon, jusqu’aux acteurs clés de niches spécifiques tels que l’éducation en ligne, où des marques telles que Skillshare et Udemy proposent des programmes lucratifs.

Vous n’avez pas besoin d’être membre d’un réseau d’affiliés pour commencer à gagner de l’argent.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’il n’est pas nécessaire de se limiter aux opportunités d’affiliation que vous trouvez sur les principaux réseaux tels que ShareASale, Rakuten, Flex Offers, Commission Junction, etc.

Une fois que vous avez créé même une petite audience… s’ils sont engagés et à l’écoute de ce que vous avez à dire, vous aurez des arguments pour négocier un contrat d’affiliation avec des propriétaires d’entreprise, des startups et des marques qui souhaitent faire connaître leur produits à votre audience.

7. Produits physiques et logiciels

Semblable au concept de lancement d’un cours en ligne pour l’audience de votre blog, un autre excellent moyen de monétiser votre auditoire consiste à vendre (en commençant par le pré-lancement) un produit physique ou un logiciel aux membres de votre communauté.

Au final, celui-ci revient à résoudre les problèmes de vos lecteurs.

Si vous pouvez créer une relation avec 10 lecteurs précoces et identifier avec eux le défi pour lequel vous souhaitez construire un produit physique ou numérique, concentrez-vous ensuite sur la résolution répétée de ce problème vous-même, puis développez un plan d’action pour aider personnellement ces 10 personnes à résoudre ce problème dans leur propre situation. Ce sera beaucoup de travaille au début, mais c’est nécessaire.

Ensuite, demandez à ces 10 lecteurs de « pré-commander » le produit auprès de vous et de travailler avec eux à travers un programme de coaching personnel que vous utiliserez pour vous assurer que votre produit éventuel dispose de toutes les fonctionnalités nécessaires pour résoudre avec succès leur problèmes.

À la fin de ce processus de validation, vous obtiendrez une solution conçue pour aider véritablement vos lecteurs.

8. Partenariats commerciaux

De toutes les manières de monétiser votre blog, c’est la plus imprévisible. Qui sait qui vous rencontrerez à la suite de la construction de votre blog? Qu’en est-il des futurs invités sur votre podcast? Les possibilités ici de tomber sur des partenariats sont infinies.

Il est vrai qu’il n’y a pas autant de façons de concevoir de manière authentique la création de ce type de partenariat, mis à part le développement de votre marque personnelle et la portée de votre blog … et ensuite être réceptif aux créateurs et aux idées qui vous viennent à l’esprit.

D’un autre côté, s’il y a quelqu’un dans votre espace avec lequel vous voulez vraiment collaborer et travailler, définissez une stratégie pour que vous puissiez d’abord ajouter de la valeur à leur entreprise. Créez une communauté de personnes que vous savez qu’ils voudront également atteindre. Et commencez ensuite à établir une relation avec votre influenceur avant de leur proposer une idée de collaboration.

À vous de jouer…

Tout cela revient à être enthousiasmé et à être engagé avec votre contenu.

Si vous voulez que les gens lisent ce que vous écrivez, vous devez leur donner une raison de le faire.

Rédigez un contenu passionnant, connectez-vous avec les personnes présentes dans votre secteur et partagez avec enthousiasme ce sur quoi vous travaillez.

La monétisation et tout le reste suivra.

Bravo.

Nous avons parcouru un sacré bout de chemin.

J’ai écrit ce guide pour apprendre à créer un blog, car le lancement d’un blog a été l’une des décisions les plus stimulantes et les plus décisives de ma vie.

Et j’espère que vous vous sentez suffisamment en confiance pour commencer à créer votre propre blog.